Libye : Haftar salue "la trêve du Coronavirus" et bombarde Tripoli!

Les milices de Khalifa Haftar ont mené, samedi, une attaque aux roquettes contre des quartiers résidentiels dans la capitale libyenne Tripoli

1382765
Libye : Haftar salue "la trêve du Coronavirus" et bombarde Tripoli!

 

Les milices de Khalifa Haftar ont mené, samedi, une attaque aux roquettes contre des quartiers résidentiels dans la capitale libyenne Tripoli, bien qu’il ait salué l’idée d’une trêve humanitaire pour faire face au Covid-19.

Le Centre de presse de l'opération "Colère du volcan" menée par le Gouvernement d'entente nationale reconnu par l'ONU, a annoncé que « un civil est mort et deux enfants ont été blessés par un obus tiré par les milices du criminel de guerre Haftar, contre leur maison dans la région de Bab Ben Ghachir ».

Le porte-parole de l’armée libyenne, Mohamed Qnounou a déclaré que « le bombardement à l’aveugle de Tripoli est intervenu après l’annonce trompeuse du porte-parole du criminel de guerre Haftar sur un cessez-le-feu mensonger ».

Le porte-parole des milices de Haftar, Ahmed al-Mesmari, avait annoncé, plus tôt dans la journée, que Haftar salue l’appel de l’ONU et de pays occidentaux et arabes à une trêve humanitaire en Libye, pour se focaliser sur les efforts de lutte contre le « coronavirus ».

La Libye n’a officiellement annoncé aucun cas de contamination par le Covid-19 ni de cas suspectés, jusqu’au samedi.

Qnounou a indiqué que « nos forces ont toujours respecté les appels au cessez-le-feu pour le dialogue ou pour des raisons humanitaires, sauf que les obus tirés à l’aveugle par les milices de Haftar n’ont jamais arrêté de viser les civils à Tripoli ».

Il a souligné, dans le même ordre d’idées, que « l’annonce trompeuse sur le cessez-le-feu est démentie par ce que nous constatons à l’œil nu comme la mobilisation des mercenaires au niveau des lignes de confrontation en face de nos axes à Ain Zara, à al-Swani, à Wadi al-Rabia et à al-Washka.

Depuis le 4 avril dernier, les milices de Haftar mènent une opération militaire pour la prise de contrôle de Tripoli, siège du gouvernement d’entente nationale reconnu à l’échelle internationale.

Qnounou a poursuivi que « nous réitérons nos appels aux citoyens pour rester chez eux et prévenir la contamination par le coronavirus, nous les appelons également à adopter les moyens de protection dans leurs maisons contre les obus des milices de Haftar, qui sont plus dangereux que le coronavirus ».

Jusqu’au samedi, le Covid-19 a atteint près de 300 mille personnes dans le monde, dont près de 13 mille sont décédées, en majorité en Chine, en Italie, en Iran, en Espagne, en Corée du Sud, en Allemagne, en France et aux Etats-Unis.

 

AA avec TRT



SUR LE MEME SUJET