L'OCI condamne la violence contre les musulmans en Inde

- Sur fond de manifestations contre la nouvelle loi sur la citoyenneté

1367599
L'OCI condamne la violence contre les musulmans en Inde


 

L’Organisation de la coopération islamique (OCI) a condamné, jeudi dans un communiqué, « la violence récente et alarmante » contre les musulmans vivant en Inde.

Dans son communiqué, l’OCI indique que ces violences ont coûté la vie et blessé des personnes innocentes, rappelant particulièrement « l'incendie criminel et le vandalisme perpétré contre des mosquées et des propriétés appartenant à des musulmans ».

L’OCI a également appelé les autorités indiennes à introduire en justice « les instigateurs et les auteurs de ces actes de violence anti-musulmane » et à assurer « la sûreté et la sécurité de tous les citoyens musulmans de l’Inde et la protection des lieux saints islamiques à travers le pays».

Cette déclaration de l’OCI intervient alors que des émeutes anti-musulmanes ont éclaté dans la capitale New-Delhi, depuis dimanche dernier, faisant plusieurs dizaines de morts parmi les musulmans.

Les émeutiers munis de pierres et d’armes blanches s’en sont pris aux commerces des musulmans établis dans le nord-est de la capitale indienne, ils ont hissé le drapeau indien sur une mosquée et brûlé des copies du saint-Coran, selon des séquences relayées sur les réseaux sociaux.

Mercredi, le Premier ministre indien, Narendra Modi, a appelé au calme.

Plus de 200 millions de musulmans vivant en Inde et risquent d’être exclus selon la nouvelle loi sur la citoyenneté, provoquant des manifestations de masse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET