Libye : « Aucun navire turc frappé au port de Tripoli visé par des roquettes »

Le porte-parole des forces du gouvernement libyen d'entente nationale, a indiqué, mardi, que les informations concernant le bombardement d'un navire turc ou d'un entrepôt d'armes dans le port de Tripoli (civil) sont fausses.

1362356
Libye : « Aucun navire turc frappé au port de Tripoli visé par des roquettes »

 

Le porte-parole des forces du gouvernement libyen d'entente nationale, a indiqué, mardi, que les informations concernant le bombardement d'un navire turc ou d'un entrepôt d'armes dans le port de Tripoli (civil) sont fausses.

C'est ce qui ressort des déclarations du porte-parole du centre des médias de l'Opération Volcan de la colère (relevant du gouvernement d'entente nationale) accordées à Anadolu.

Cette déclaration intervient alors que les forces de Haftar et des médias appartenant à l'Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis ont indiqué, plus tôt dans la journée de mardi, que les bombardements ont ciblé un navire turc et un entrepôt au port de Tripoli.

Le porte-parole a indiqué que "le bombardement qui a visé le port a provoqué un incendie dans plusieurs conteneurs commerciaux et marchandises", car le port est exclusivement commercial.

Il a souligné qu'aucun navire turc n'était visé.

"Il n'y avait pratiquement pas de navire turc présent, car le port n'est utilisé qu'à des fins commerciales", a-t-il souligné.

Plus tôt dans la journée de mardi, la Direction des ports libyens, affiliée au gouvernement d'entente nationale, a annoncé qu'il n'y avait pas de navire turc dans le port de Tripoli lors de son bombardement.

C'est la première fois que le port maritime de Tripoli est pris pour cible par Haftar, qui tente de contrôler la capitale dans le cadre d'une opération militaire en cours depuis le 4 avril 2019, malgré les efforts internationaux visant à parvenir à un cessez-le-feu permanent et à reprendre les négociations politiques.

 

AA



SUR LE MEME SUJET