Le Sénégal veut renforcer sa coopération économique avec le Canada

Déclaration faite par le président sénégalais Macky Sall en marge de la visite du Premier ministre canadien à Dakar, Justin Trudeau.

Le Sénégal veut renforcer sa coopération économique avec le Canada

Le président Macky Sall a assuré mercredi au Premier ministre canadien, Justin Trudeau, de la disponibilité du Sénégal à approfondir les relations de partenariat avec son pays dans la mise en œuvre de la deuxième phase du Plan Sénégal émergent (PSE), ont rapporté jeudi des médias locaux.

Le président sénégalais s’exprimait lors d’un point de presse conjoint avec le Premier ministre canadien en visite officielle de 72 heures entamée mardi soir à Dakar, précise l'agence de presse sénégalaise ( APS.

"Ensemble, nous convenons de faire mieux. Et nous allons faire mieux surtout dans le domaine des échanges commerciaux et de l’investissement.", a-t-il déclaré ajoutant avoir fait part au Premier ministre Justin Trudeau, que "nous sommes disposés à poursuivre avec nos amis canadiens tous les efforts nécessaires pour approfondir nos relations et élargir notre partenariat dans le cadre de la Phase 2 du Plan Sénégal émergent (PSE)’’.

En plus du secteur minier, d’autres possibilités de coopération peuvent être explorées, notamment l’agriculture, l’économie verte, et le pétrole entre autres, a laissé entendre Macky Sall.

Il a souligné que la visite du Premier ministre canadien allait conforter une longue tradition de relations amicales entre les deux pays, des "relations fortes, confiantes et conviviales".

Sall a, en outre, salué l’engagement du Canada au plan international sur les questions du climat et du maintien de la paix et remercié Justin Trudeau pour le soutien de son pays à la formation d’officiers sénégalais et à la préparation au maintien de la paix.

Selon le Bureau de d’information gouvernementale (BIG) du Sénégal, les relations économiques entre Dakar et Ottawa "offrent un potentiel intéressant de croissance, notamment dans les secteurs des mines, de l’agriculture, du pétrole, du gaz, des énergies propres et du numérique", rapporte l'APS.

Une soixantaine de compagnies canadiennes sont aujourd’hui actives dans les domaines stratégiques de l’économie sénégalaise à l’instar du secteur minier, souligne la même source.

Le BIG précise que les échanges commerciaux entre les deux pays s’établissaient à 60,7 millions de dollars canadiens en 2018 (environ 27.282.405.722 FCFA).

Selon le BIG, "en 2020, les investissements canadiens au Sénégal dépasseront le milliard de dollars canadiens (environ 449.463.026.725 FCFA)".

La structure souligne, par ailleurs, qu’afin de "mieux valoriser" les atouts dont dispose le Sénégal, l’Ambassade sénégalaise à Ottawa organise, chaque année, un forum économique au Canada. L’édition 2020 prévue au mois de juin 2020 sera organisée en partenariat avec la Province du Québec et sa Délégation Générale à Dakar.

Le Sénégal et le Canada entretiennent, également, une coopération dans les domaines militaire, culturel, de la formation professionnelle, précise enfin l'APS.

AA



SUR LE MEME SUJET