Iran : arrestation de 20 personnes accusées d'avoir participé aux manifestations

Les autorités iraniennes ont arrêté 20 personnes accusées d'avoir participé aux manifestations qu’a connues le pays suite à l'augmentation des prix du carburant

1331398
Iran : arrestation de 20 personnes accusées d'avoir participé aux manifestations

 

Les autorités iraniennes ont arrêté 20 personnes accusées d'avoir participé aux manifestations qu’a connues le pays suite à l'augmentation des prix du carburant.

Abdul Ridha Aghakhani, chef de la police de la province de Qom, dans le centre de l'Iran, a déclaré dimanche que 14 "partisans du Shah" avaient été arrêtés. Les "partisans du Shah" sont un groupe iranien qui soutient Reza Pahlavi, fils de l'ancien Shah Mohammad Reza Pahlavi, qui mène des activités contre le régime à l'étranger.

Aghakhani a indiqué que l'accusation portait sur des appels à manifester, la rébellion, grèves et insubordination visant à renverser le régime iranien.

Les médias iraniens ont rapporté que la police avait également arrêté 3 personnes à Ispahan et 3 autres au Luristan.

Le 15 novembre, en Iran, a connu le déclenchement de manifestations qui ont duré plusieurs jours, dénonçant la forte augmentation du prix du carburant. Les troubles qui s’en sont suivis ont fait des dizaines de morts et de blessés parmi les manifestants et les forces de sécurité.

Téhéran accuse "des parties extérieures" de chercher à troubler l'ordre public.

Bien qu'aucune déclaration n'ait été publiée par les autorités iraniennes sur le nombre de manifestants tués, Amnesty International affirme qu'ils sont plus de 300.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET