Les autorités chinoises auraient détruit plusieurs lieux de cultes appartenant aux Ouïghours

Les autorités chinoises auraient totalement ou partiellement détruit 33 lieux de cultes religieux dont des mosquées et turbes datant de centaines d’années dans la Région autonome ouïghoure du Xinjiang, a-t-on avancé

1196891
Les autorités chinoises auraient détruit plusieurs lieux de cultes appartenant aux Ouïghours

Les autorités chinoises auraient totalement ou partiellement détruit 33 lieux de cultes religieux dont des mosquées et turbes datant de centaines d’années dans la Région autonome ouïghoure du Xinjiang, a-t-on avancé.

Selon une information du quotidien britannique Guardian et du site internet d'investigation ‘Bellingcat’, de nouvelles preuves ont été obtenues concernant les allégations selon lesquelles des mosquées appartenant aux Turcs Ouïghours en Chine, ont été détruites.

La situation des habitants de la région et des 100 mosquées et turbes, a été contrôlée via les images satellites.

Parmi les 91 monuments portant des particularités spécifiques comme des coupoles et minarets, 31 mosquées et deux grandes turbes ont été sérieusement endommagées entre 2016 et 2018, a-t-on constaté.

Par ailleurs, 9 structures n’ayant pas ces particularités spécifiques, mais utilisées comme mosquées par les habitants de la Région autonome ouïghoure du Xinjiang, ont également été détruites, a-t-on observé.

Le ministère des Affaires étrangères avait précisé que la politique d’assimilation systématique appliquée contre les Turcs Ouïghours par les autorités chinoises, était une grande honte au nom de l’humanité.



SUR LE MEME SUJET