Le Su-57, le chasseur russe de 5ème génération

Cet avion de combat russe pourrait être une sérieuse alternative pour la Turquie si Washington se refuse à lui vendre les F-35

1181496
Le Su-57, le chasseur russe de 5ème génération

Les déclarations du ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, ouvrant la voie à une acquisition par la Turquie d’avions de chasse auprès d’un pays tiers si les Etats-Unis refusent de lui livrer ses F-35, ont tourné les projecteurs sur le modèle russe Su-57.

Depuis quelques semaines, des responsables américains évoquent la menace d’annuler la vente et donc la livraison à la Turquie des chasseurs F-35 si Ankara n’annule pas l’achat du système de défense anti-aérienne russe S-400.

Dans des déclarations sur le sujet, le Chef de la diplomatie turque a évoqué, mercredi, la possibilité d’acquérir "ailleurs" les avions nécessaires pour la défense de son pays.

Cette affirmation, qui coïncide au lendemain du voyage du Président turc Recep Tayyip Erdogan en Russie, a porté au-devant de la scène l’alternatives russe.

Face au F-35 américain, pourtant fabriqué par plusieurs pays dont la Turquie, la Russie possède un avion de guerre de 5ème génération : le Su-57.

Cet appareil présente certaines caractéristiques supérieures à celle du F-35 pour certains critères, alors que l’inverse est vrai pour d’autres critères.

Développé autour du concept de "synthèse des informations", le F-35 est capable d’élaborer une image de synthèse dynamique des données d’une zone et de les partager en temps réel avec les "entités amies". De plus, le F-35 est capable de faire une coordination des mouvements des autres avions dans l’espace aérien ennemi.

Le Su-57 a été conçu avec une autre priorité : assurer une supériorité dans les airs face aux menaces aériennes ennemies. Dans cet objectif, le Su-57 ne s’est pas donné comme priorité le fait d’être totalement "invisible" comme le F-35. La doctrine aérienne russe privilégie le fait d’être capable de voir les avions furtifs plutôt que d’utiliser des avions furtifs.

Les points forts des Su-57 et des F-35

Le Su-57 devrait intégrer la flotte aérienne de l’aviation russe cette année, alors que le F-35 est déjà utilisé dans certains pays, dont ceux faisant partie du programme.

L’avion russe (Su-57) possède un certain nombre de caractéristiques importantes : le mode de vol supersonique sans réchauffe, décollage et atterrissage sur courtes distances, technologies furtives (faible signature radar), armes incrustées dans les parties fermées ou encore le mode super manœuvrable.

De son côté, le F-35 peut aussi décoller et atterrir sur courtes distances, décoller et atterrir de manière verticale, il est furtif (fantôme, invisible sur les radars) et possèdes aussi des armes dans ses parties fermées.

Le Su-57 peut atteindre la vitesse maximale de 2600 km/h, alors que le F-35 ne peut faire mieux que 1931km/h.

Le chasseur russe de 5ème génération est aussi plus performant en terme de durée de vol : jusqu’à 5,8 heures contre 2,36 pour le F-35.

Le Su-57 peut embarquer jusqu’à 10 000 kg de charge de combat alors que le F-35 se limite à 8 600 kg.

Enfin, l’avion russe possède une capacité de réserve de carburant de 11 100 kg alors que son concurrent américain se limite à 8 900 kg.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET