Suite à la disparition de son président d’origine chinoise, Interpol demande des comptes à la Chine

Le président de l’Interpol est porté disparu depuis le 29 septembre

1063781
Suite à la disparition de son président d’origine chinoise, Interpol demande des comptes à la Chine

Le secrétaire général d’Interpol, Jurgen Stock, a demandé des explications aux responsables chinois, suite à la disparition depuis le 29 septembre de Hongwei Meng, président chinois de l'organisation de la coopération policière Interpol.

Dans un communiqué, Stock a appelé l’administration chinoise à s’expliquer officiellement concernant la situation du président Meng qui devait réaliser une visite en Chine fin septembre.

Le secrétaire général s’est dit inquiet pour la vie de Meng et a dit attendre une réponse officielle de l’administration chinoise.

La disparition du président de l’Interpol n’a été dévoilée que samedi. Une enquête a été lancée à ce sujet.

Le 29 septembre Meng aurait quitté la France où se trouve le siège d’Interpol, en vue de se rendre en Chine. Depuis, aucune nouvelle de cet homme qui, avant d’être élu président de l’Interpol en novembre 2016, avait occupé d’importants postes au sein du Parti communiste chinois. L’épouse et les enfants de Meng ont été auditionnés par la police dans le cadre de l’enquête.


Mots-clés: #interpol , #hongwei meng

SUR LE MEME SUJET