Mauritanie : un ancien esclave se présente candidat aux élections de septembre

Rabah, 50 ans, avait obtenu sa liberté en 2008 à l’issue d’une lutte difficile de son frère Bilal Ould Rabah et des organisations de droits de l’homme bien que l’esclavagisme fut aboli en 1981

1019022
Mauritanie : un ancien esclave se présente candidat aux élections de septembre

En Mauritanie, Habi Mint Rabah qui a été esclave pendant 35 ans, a annoncé sa candidature aux élections parlementaires de septembre.

Rabah, 50 ans, avait obtenu sa liberté en 2008 à l’issue d’une lutte difficile de son frère Bilal Ould Rabah et des organisations de droits de l’homme bien que l’esclavagisme fut aboli en 1981.

Il sera en lice aux élections du 1er septembre comme candidat du Mouvement contre l’esclavagisme (IRA).  

Rabah qui a fait des déclarations aux journalistes, a déclaré que sa vie d’esclave avait commencé à 5 ans et qu’il avait connu de grandes souffrances.

« Pendant le temps que j’ai passé comme esclave, j’ai toujours pleuré. J’ai été victime chaque nuit de l’abus sexuel de mon maitre » a dit Rabah qui a été obligé dès son enfance à s’occuper d’un troupeau d’animaux.

Rabah s’est présenté candidat grâce à l’accord signé en mai entre les parti IRA et SAWAB.

Le président de l’IRA, Biram Dah Abeid a dit souhaiter que Rabah continue sa lutte au parlement contre les régimes autoritaires.

Rabah est le premier candidat de l’IRA dont l’aile politique n’est toujours pas reconnue par l’administration.

L’esclavagisme a été officiellement aboli en 1981 en Mauritanie.

Une loi divulguée dans ce pays en 2007, considère l’esclavagisme et les activités affiliées comme des crimes.



SUR LE MEME SUJET