Sénégal: "Nos rues portant des noms de soldats français: une ‘‘chose douloureuse’’ (ex-ministre)

L’ancien ministre de l’Education et historien sénégalais, Ibaa Der Thiem, a estimé que le fait que des artères importantes du pays soient encore baptisés du nom des soldats français qui ont oppressé les soldats de l’Indépendance et les hommes religieux

996104
Sénégal: "Nos rues portant des noms de soldats français: une ‘‘chose douloureuse’’ (ex-ministre)

L’ancien ministre de l’Education et historien sénégalais, Ibaa Der Thiem, a estimé que le fait que des artères importantes du pays soient encore baptisés du nom des soldats français qui ont oppressé les soldats de l’Indépendance et les hommes religieux dans son pays est « une chose douloureuse et honteuse ».

Cité par des médias locaux, Iba Der Thiam (81 ans) a souligné que le Sénégal n’a pas connu un débat fécond sur l’étape de l’indépendance, ajoutant que l’une des principales artères de la capitale Dakar porte le nom d’un chef français qui a tué 20 mille personnes en l’espace de huit mois.

« Je poursuis mon combat depuis l’indépendance du Sénégal pour supprimer les symboles et l’héritage des colons », a-t-il souligné, indiquant, cependant, que son combat n’a pas encore été fructueux.

« Quand j’occupais le poste de ministre de l’Education, j’ai essayé de changer les noms de tous les établissements qui portaient le nom de colons », a souligné Thiam.

Il a, par ailleurs, appelé à « faire sortir les relations franco-sénégalaises du cercle du vainqueur-vaincu » et demandé à ce que l’économie et l’éducation soient aux mains des Sénégalais.

« Quand j’observe la société, je constate qu’il existe encore une élite qui tient à ce que le Sénégal soit un département relevant de la France et c’est une situation extrêmement douloureuse », a-t-il dit.

Il a demandé que les Sénégalais réécrivent l’histoire de leurs pays en recourant à des sources crédibles.

« Si les Sénégalais ne le feront pas, ils n’échapperont pas de la poigne du colonisateur français », a-t-il encore insisté. 

AA



SUR LE MEME SUJET