Myanmar : L’ONU préoccupée par l’utilisation d’armes lourdes par l’armée à Kachin

"La situation à Kachin est complètement inacceptable. Il faut immédiatement mettre fin aux violences infligées aux civils", déclare une responsable onusienne

962096
Myanmar : L’ONU préoccupée par l’utilisation d’armes lourdes par l’armée à Kachin

L’Organisation des Nations unies (ONU) s’est déclarée préoccupée par l'utilisation d'armes lourdes par l'armée du Myanmar dans l'Etat de Kachin (Nord) qu’elle avait bombardé, également, par voie aérienne. 

La Rapporteuse onusienne spéciale sur la situation des droits de l'Homme au Myanmar, Yanghee Lee, a appelé les autorités birmanes à faire cesser les violences dans l’Etat de Kachin. 

"Il ressort des rapports que l’armée du Myanmar avait eu recours aux armes lourdes et aux bombardements aériens dans des zones civiles de l’Etat de Kachin", a rapporté l’agence de presse américaine "Associated Press" citant Lee. 

"La situation à Kachin est complètement inacceptable. Il faut immédiatement mettre fin aux violences infligées aux civils", a ajouté la responsable onusienne. 

Selon les informations révélées par l’ONU, au moins 10 000 personnes avaient fui l’Etat de Kachin depuis janvier dernier. 

D’autre part, les crimes qui se poursuivent depuis des années contre les Rohingyas, avaient, selon les Nations unies, contraint quelque 826 000 personnes à se réfugier au Bangladesh, 656 000 d'entre eux ayant fui le pays depuis le 25 août dernier. 

Selon l'organisation internationale "médecins sans frontières" (MSF), pas moins 9 000 personnes appartenant à la minorité Rohingyas avaient été tuées dans l’Etat d'Arakan, dans l'ouest du Myanmar, entre le 25 août et le 24 septembre derniers.

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET