Arménie : les manifestations anti-Sarkissian se poursuivent

Les manifestations se poursuivent en Arménie contre l’ancien chef d’Etat et nouveau Premier ministre d’Arménie, Serge Sarkissian

955558
Arménie : les manifestations anti-Sarkissian se poursuivent

Les manifestations se poursuivent en Arménie contre l’ancien chef d’Etat et nouveau Premier ministre d’Arménie, Serge Sarkissian

Selon l’agence de presse russe TASS, 16 manifestants parmi ceux réunis sur la place de la République à Erevan, ont été placés en garde-à-vue.

Les responsables de la police arménienne ont fait savoir que des perturbations ont eu lieu dans la circulation à cause des manifestants sur l’avenue Guylbenkyan.

Au moins 120 manifestations ont été arrêtés depuis hier à Erevan.

Le député de l’opposition, Nikol Pasinyan a appelé les manifestants à poursuivre l’encerclement des bâtiments publics.

46 personnes dont 6 agents de sécurité avaient été blessées à la suite des affrontements qui ont éclaté lundi entre la police et les manifestants.

Précisant que Sarkissian avait affirmé au départ qu’il n’envisageait pas d'occuper la fonction de Premier ministre, Pasinyan et les autres opposants accusent Sarkissian de ne pas tenir sa promesse.

Occupant la fonction de président de la République depuis 2008 en Arménie, Sarkissian avait été élu Premier ministre à la suite d’un vote effectué le 17 avril au parlement.

Des restrictions avaient apportées au mandat présidentiel à la suite d’un référendum effectué dans le pays. Armen Sarkissian avait succédé à Serge Sarkissian la semaine dernière.

Selon le référendum approuvé en 2015 avec le soutien de Sarkissian, le pouvoir exécutif était passé du chef d’Etat au Premier ministre.

Les opposants sont contre le fait que tout le pouvoir soit entre les mains du Premier ministre.



SUR LE MEME SUJET