Manifestation anti-Macron au Burkina Faso

Les ONG et étudiants burkinabais protestent la visite du président français Emmanuel Macron

856137
Manifestation anti-Macron au Burkina Faso

Lors d’une conférence de presse, le président de l’organisation démocratique de la Jeunesse Ismail Nabole a affirmé qu’ils allaient protester la visite au Burkina Faso du président français Emmanuel Macron.

« Nous pouvons être favorable à une relation qui préservera les intérêts des deux pays, mais nous savons que ce n’est pas le cas ici. La France qui est un pays impérialiste veut montrer sa force et nous donner des leçons. L’objectif de la France est de briser la lutte que nous avons menée pour notre indépendance » a déclaré M. Nabole.

Dans le cadre de sa visite au Burkina Faso, le président français tiendra mardi un discours sur la « politique africaine » à l’université Ouagadougou.

Cependant, l’union des étudiants de l’université ont également annoncé une manifestation anti-Macron.  

Craignant des incidents, le gouvernement burkinabais a décidé de fermer pour deux jours les écoles privées et publiques.

Le ministre burkinabais de la Communication et porte-parole du gouvernement a appelé au calme.

« Tout le monde doit oublier ses intérêts personnels et penser aux intérêts du pays. Nous devons accueillir notre invité de la meilleure façon » a affirmé de son côté le ministre burkinabais des Affaires étrangères Alpha Barry.

La France contrôle tous les transferts monétaires au Burkina Faso. Le franc CFA est maintenu dans le pays.

Par ailleurs, le coton ayant la meilleure qualité au monde est cultivé au Burkina Faso, mais ce sont les Français qui gèrent le secteur. De même, la gestion des mines d’or est réalisée par la France.

En outre, le peuple burkinabais accuse la France de l’assassinat lors du coup d’Etat de 1987 de l’ex chef d’Etat Thomas Sankara, auteur de nombreux développements positifs dans le pays.

 

 

 



SUR LE MEME SUJET