Sénégal/Législatives : Tous les électeurs inscrits pourront bien voter

Le Conseil constitutionnel a validé la requête du président sénégalais Macky Sall de voter avec une autre pièce que la carte d'identité biométrique

778871
Sénégal/Législatives : Tous les électeurs inscrits pourront bien voter

Les citoyens sénégalais n’ayant pas encore reçu la nouvelle carte d’identité biométrique pourront quand même voter aux élections législatives de dimanche, a annoncé le Conseil constitutionnel.

Alors que les tensions sont vives au Sénégal depuis quelques jours, au sujet des cartes d'électeurs, le Conseil constitutionnel a indiqué dans un communiqué qu'" à titre exceptionnel, pour les législatives prévues le 30 juillet 2017, l’électeur n’ayant pu retirer sa carte d’identité Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, ndlr) faisant office de carte d’électeur, mais dont l’inscription sur les listes électorales est vérifiée, pourra voter".

Le texte du Conseil publié mercredi dans la soirée et dont Anadolu a reçu copie, précise qu'il suffira au citoyen sénégalais de présenter "son récépissé d’inscription accompagné de l’un des documents ci après : carte d’identité nationale numérisée, carte d’électeur numérisée, un passeport, un document d’immatriculation pour les primo inscrits non détenteur d’un des trois premiers documents administratifs".

La décision du Conseil constitutionnel fait suite à une saisine le lundi 24 juillet du président sénégalais Macky Sall qui, au constat de "circonstances exceptionnelles", fondait sa requête sur "des inscriptions massives ainsi que des lenteurs et des dysfonctionnements dans la distribution des cartes d’électeurs".

Le fichier électoral est en effet passé de 5.517.140 électeurs à 6.214.178, d’après les informations du ministère de l’intérieur et de la sécurité publique.

"A ce jour nous avons reçu 5 millions 379 mille 330 cartes d’identités biométriques", a fait savoir mercredi lors d'un point de presse, le directeur général des élections (Dge) Thiendella Fall.

Fall a toutefois précisé que seuls "3.602.346 cartes ont été retirés". En meeting à Rufisque (périphérie de Dakar), le premier ministre Mouhammed Boun Abdallah Dionne, tête de liste nationale de la coalition présidentielle pour les législatives a assuré que "la production va se poursuivre pour permettre à tous les citoyens d’avoir leurs cartes d’identité".

La campagne électorale pour les législatives a été ouverte le 9 juillet et va se poursuivre jusqu’à vendredi. 47 listes sont en compétition pour les 165 sièges de l’assemblée nationale à pourvoir dont 15 destinés aux Sénégalais de la diaspora.

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

 



SUR LE MEME SUJET