Indonésie: 200.000 musulmans manifestent contre un gouverneur chrétien

Plus de 200.000 musulmans ont afflué vendredi à Jakarta pour demander l'arrestation du gouverneur chrétien de la capitale indonésienne inculpé de blasphème, au cours de la deuxième manifestation de masse à l'appel d'organisations musulmanes

622213
Indonésie: 200.000 musulmans manifestent contre un gouverneur chrétien

Plus de 200.000 musulmans ont afflué vendredi à Jakarta pour demander l'arrestation du gouverneur chrétien de la capitale indonésienne inculpé de blasphème, au cours de la deuxième manifestation de masse à l'appel d'organisations musulmanes.

Des hommes et des femmes, pour la plupart en tuniques blanches, se sont rassemblés dans le grand parc du monument national, au coeur de la capitale, en présence d'un important dispositif de sécurité -- 22.000 policiers et militaires -- afin d'éviter une répétition des violences survenues à la fin de la précédente manifestation le 4 novembre.

Le gouverneur de Jakarta, Basuki Thahaja Purnama, surnommé Ahok, a provoqué une vague de contestation dans le pays musulman le plus peuplé au monde depuis sa prise de position controversée sur l'islam, en pleine campagne pour sa réélection en février 2017 à un scrutin qui s'annonce serré.

Face à la polémique provoquée par ses propos, le gouverneur issu d'une double minorité -- chrétien et d'origine chinoise -- s'est excusé, mais la colère n'est pas retombée. Après son inculpation pour blasphème deux semaines après le premier rassemblement de plus de 100.000 personnes, les manifestants continuent de réclamer sa détention.

"Ahok en prison", pouvait-on lire sur des banderoles déployées par les manifestants qui ont envahi les rues de Jakarta au petit matin pour converger vers le parc national. Leur nombre était estimé à plus de 200.000 personnes, selon la police.

AFP



SUR LE MEME SUJET