Les puissances mondiales s’arrachent Djibouti pour une base militaire

Un raison de sa position stratégique, Djibouti attire l’attention des puissances mondiales

554603
Les puissances mondiales s’arrachent Djibouti pour une base militaire

Djibouti qui se situe à l’angle du Détroit Bab el Mandeb, point de passage de la mer Rouge vers le Golfe d’Aden reliant la Méditerranée à l’Océan indien, fait l’objet d’une concurrence des puissances mondiales pour la fondation de bases militaires.

La France, les Etats-Unis, l’Italie et le Japon possèdent déjà des bases militaires sur cette terre africaine, tandis que la Chine et l’Arabie saoudite prévoient prochainement de fonder une base.

Avec ses 830.000 habitants et sa superficie de 23.000km, Djibouti reste une des voies préférées des navires commerciaux.

Grâce à ses ports, le pays constitue la porte commerciale des pays d’Afrique de l’Est. En outre, il possède une position stratégique du fait qu’il permet une intervention rapide des pays comme les Etats-Unis aux incidents qui ont lieu dans la région, principalement en Somalie et au Yémen.

En contrepartie, la location des terres pour les bases militaires constituent une importante source de revenu pour Djibouti, soit près de 160 millions de dollars par an.

D’ailleurs, tous les candidats des élections présidentielles qui avaient eu lieu au mois d’avril, s’étaient engagés à « conserver les bases étrangères dans le pays ».

 



SUR LE MEME SUJET