Pékin accuse Washington de mener des missions de reconnaissance contre la Chine

Pékin a réagi à des informations faisant état d’avions chinois interceptant un avion des Etats-Unis au-dessus de la mer de Chine méridionale

494057
Pékin accuse Washington de mener des missions de reconnaissance contre la Chine

Pékin a réagi à des informations faisant état d’avions chinois interceptant un avion des Etats-Unis au-dessus de la mer de Chine méridionale, en appelant Washington à cesser ses missions de reconnaissance rapprochées sur ses eaux territoriales.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei a déclaré, jeudi, à des journalistes, que les deux avions de chasse chinois impliqués dans l’interception, mardi, ont maintenu une distance de sécurité avec l’avion de reconnaissance américain.

Mercredi, le Pentagone avait déclaré que l’appareil américain avait mené une «patrouille de routine» dans l’espace aérien international, lorsque des avions de chasse chinois l’ont approché de façon «dangereuse».

Le ministère chinois de la Défense a souligné, plus tôt durant la journée de jeudi, que l’incident concernait probablement «la mission de reconnaissance rapprochée menée par un appareil militaire des Etats-Unis contre la Chine».

«Nous allons entreprendre de comprendre et d’évaluer la situation en cause», a affirmé le ministère, cité par le journal gouvernemental China Daily.

L’interception intervient une semaine après qu’un destroyeur lance-missiles américain a navigué près d’un récif de l’archipel disputé de Spratleys, en mer de Chine méridionale, à l’occasion de la dernière en date des opérations de «Liberté de navigation» des Etats-Unis.

Pékin a qualifié ces actions de « provocatrices ».

La Chine, Taïwan, Brunei, la Malaisie, le Vietnam et les Philippines, revendiquent la souveraineté sur la totalité, ou une partie des petites îles situées en mer de Chine méridionale, riche en ressources halieutiques, pétrolières et gazières.

Pékin, qui revendique la souveraineté sur 80% de ce territoire maritime, est accusé de construire des îles artificielles dans la région, afin de renforcer ses revendications.

A son tour Washington est accusé par la Chine de «militariser» la région.

AA



SUR LE MEME SUJET