Sénégal: Le consortium turc Limak-Summa réalise l'aéroport de Diass

"Nous souhaitons aussi évaluer les opportunités d’investissement en Afrique et plus particulièrement au Sénégal concernant les autres secteurs", selon le Président de Limak

480692
Sénégal: Le consortium turc Limak-Summa réalise l'aéroport de Diass

L'aéroport international Blaise Diagne (AIBD), à Diass (Ouest du Sénégal), sera livré dans 8 mois par le consortium turc Limak-Summa, a annoncé mercredi la Ministre des transports sénégalaise, Maïmouna Ndoye Seck.

La déclaration a été faite, à Dakar, à l'occasion de la signature de l’accord de poursuite des travaux et l'exploitation de l’aéroport, installé à quelques dizaines de kilomètres de Dakar.

La cérémonie de signature a vu la présence, notamment, de l’ambassadrice de la Turquie au Sénégal, Nilgün Erdem Arı, du Directeur de l’Aéroport, Abdoulaye Mbodj et des Présidents des sociétés Limak et Summa, Nihat Özdemir et Selim Bora.

D'une capacité de 90 millions de voyageurs par an, la construction de cet aéroport a démarré en 2007, les travaux avaient alors été confiés à un groupe saoudien. Toutefois, un différend avec les autorités sénégalaises avait précipité la fin de cette collaboration. L'attribution à deux sociétés turques, Limak et Summa, de la suite des travaux (15% du chantier) a été officialisée lors de la visite du Président Recep Tayyip Erdogan au Sénégal, en février dernier.

Le Président de Limak, Nihat Özdemir, a rappelé, quant à lui lors de la cérémonie, que la société turque a l'expérience de ce genre de constructions. Limak poursuit, de fait, les travaux du terminal de l’aéroport du Caire qui seront achevés prochainement, selon Özdemir.

"Nous sommes également en train de réaliser les travaux d’un nouveau terminal à l’aéroport de Rostov en Russie en vue d’accueillir la Coupe du monde de 2018. Nous avons remporté l’appel d'offres du deuxième terminal de l’aéroport du Koweït d’une valeur 4,5 milliards de dollars”, a dit le Directeur, qui n'a pas dévoilé, pour autant, le montant des travaux partiels de l'aéroport de Diass.

D'après la direction de l'AIBD, toutefois, les travaux ont coûté, depuis 2007, plus de 700 millions USD.

"Nous souhaitons aussi évaluer les opportunités d’investissement en Afrique et plus particulièrement au Sénégal concernant les autres secteurs. Actuellement, nous sommes en train de réaliser en Côte d’Ivoire et au Mozambique des investissements dans deux usines de ciment”, a ajouté Özdemir.

La Ministre Maïmouna Ndoye Seck a salué, de son côté, les relations entre la Turquie et le Sénégal. Elle a souligné que le contrat d’exploitation de l'aéroport durera 25 ans.

En février dernier, le Président turc qui était en visite a Dakar avait déclaré que le volume des échanges entre les deux pays était de l'ordre de 120 Millions USD. "Ce volume doit être renforcé parce qu’en 2013, l’objectif fixé était de 250 Millions USD", a indiqué Recep Tayyip Erdogan.AA



SUR LE MEME SUJET