Bougies et silences: La France commémore les pires attentats de son histoire

Des fleurs, des bougies et un silence brisé par un mini-concert des Eagles of Death Metal: la France a sobrement commémoré lundi, et en rangs clairsemés, les attentats du 13 novembre 2015, les pires de son histoire avec 130 morts et plus de 350 blessés.

Lecture du nom des personnes tuées, dépôt de gerbe, minute de silence, échanges avec les familles de victimes: le président français Emmanuel Macron a respecté le même cérémonial sur chacun des six lieux attaqués: des cafés-restaurants parisiens à la salle de concerts du Bataclan, où jouait ce soir-là le groupe de rock californien Eagles of Death Metal (EODM)