La Turquie, favorable à la poursuite des activités du groupe de travail formé pour la Syrie

Les opposants et le régime ont procédé à un échange de 20 prisonniers dans la région Abou Zindin dans le cadre du processus d’Astana.

La Turquie, favorable à la poursuite des activités du groupe de travail formé pour la Syrie

 

Dans un communiqué, le ministère turc des Affaires étrangères a fait savoir que le groupe de travail formé pour la Syrie dans le cadre du processus d’Astana, allait poursuivre ses activités.

« En tant que deuxième projet du groupe de travail sur la libération des détenus/personnes enlevées, la remise des corps et l'identification des personnes disparues ayant été établi dans le cadre du processus d'Astana avec la participation de la Turquie, de la Russie et de l'Iran, ainsi que des Nations Unies, plusieurs personnes détenues par les groupes d'opposition et le régime ont été libérées réciproquement et simultanément le 12 février 2019 dans le district d'Abu al Zindeen, au sud d'al-Bab, contrôlé par l'opposition » peut-on lire dans le communiqué.

Le groupe de travail poursuivra ses activités au cours de la période à venir, précise le ministère.

Les opposants et le régime ont procédé à un échange de 20 prisonniers dans la région Abou Zindin dans le cadre du processus d’Astana.

Le premier échange de prisonniers avait eu lieu le 24 novembre 2018.

Le régime syrien retiendrait au moins 500.000 prisonniers.

 

 



SUR LE MEME SUJET