Erdogan: "La Turquie est l’unique force qui puisse assurer la fonctionnalité d’une zone de sécurité"

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que la Turquie était la seule force qui puisse assurer l’opérabilité d’une zone de sécurité qui sera établie à la frontière syrienne.

Erdogan: "La Turquie est l’unique force qui puisse assurer la fonctionnalité d’une zone de sécurité"

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que la Turquie était la seule force qui puisse assurer l’opérabilité d’une zone de sécurité qui sera établie à la frontière syrienne.

M. Erdogan est intervenu dans la salle de hockey sur glace à Yakutiye pendant la cérémonie de présentation des candidats de l’AK Parti aux municipales à Erzurum, s’est exprimé sur la zone de sécurité planifiée à la frontière syrienne.

« Si les promesses ne sont pas tenues pour une zone de sécurité, c’est alors nous qui la constituerons. Le contrôle sur le terrain doit effectivement nous appartenir. Nous déclarons que les autres propositions que celle-ci ne seront pas acceptées. S’il y aura un prix à payer, nous sommes prêts à le payer » a poursuivi le chef de l’Etat Recep Tayyip Erdogan.

Le président turc a rappelé le Consensus d’Adana conclu en 1998 entre la Syrie et la Turquie.

« Il n’y a pas besoin que quelqu’un nous invite. Le Consensus d’Adana nous le garantit. Cet accord donne l’accès de la Turquie dans ces territoires en cas de développements négatifs » a poursuivi M. Erdogan.

Il est ensuite revenu sur la tentative de coup d’Etat au Venezuela.

« Nous n’avons jamais été aux côtés des putschistes et nous ne le serons jamais. Nous nous opposerons à tous les putschistes où qu’ils soient dans le monde » a-t-il relevé.



SUR LE MEME SUJET