Erdogan à Trump : La Turquie combat les groupes terroristes qui menacent sa sécurité, pas les Kurdes

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir au président américain Donald Trump que la Turquie combat les groupes terroristes qui menacent sa sécurité et non pas les Kurdes.

Erdogan à Trump : La Turquie combat les groupes terroristes qui menacent sa sécurité, pas les Kurdes

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir au président américain Donald Trump que la Turquie combat les groupes terroristes qui menacent sa sécurité et non pas les Kurdes.

M. Erdogan s’est entretenu au téléphone avec son homologue américain Donald Trump.

Le président turc a dit à Trump qu’il saluait sa décision de se retirer de Syrie, exprimant la disposition de la Turquie qui est un allié de l’OTAN, à apporter le soutien nécessaire aux Etats-Unis à ce sujet.

Dans un communiqué sur l’entretien, les sources présidentielles informent aussi que les deux leaders ont aussi discuté des derniers développements en Syrie.

Selon cette déclaration, les deux leaders ont exprimé le besoin de finaliser la feuille de route sur Manbij afin d’éviter qu’un vide d’autorité ne survienne dans la région et de ne donner aucune chance à ceux qui veulent empêcher la réalisation du retrait.

Ils sont également revenus sur l’importance d’une information correcte de l’opinion publique.

Selon la même source, les deux hommes ont discuté de l’idée d’une zone de sécurité épurée de la présence terroriste dans le nord de la Syrie, tout en préservant l’intégrité territoriale de la Syrie.

Durant l’entretien, le chef de l’Etat turc M. Erdogan a souligné que la Turquie n’a aucun problème avec les Kurdes et son objectif est de combattre toutes les organisations terroristes qui menacent sa sécurité dont DAESH, le PKK et les branches du PKK en Syrie.

Dans une déclaration hier, Trump avait suscité de vives réactions par ses déclarations où il disait « qu’ils viseraient l’économie turque en cas d’opération contre les Kurdes en Syrie ».

Au cours de leur entretien, les deux leaders se sont également entendus pour faire progresser les relations économiques.



SUR LE MEME SUJET