Commémoration de la mort du leader de la cause chypriote, Rauf Denktas

Le président de la République Recep Tayyip Erdogan a commémoré la mort du leader de la cause chypriote et président fondateur de la République Turque de Chypre du Nord, Rauf Denktas.

Commémoration de la mort du leader de la cause chypriote, Rauf Denktas

 

Le président de la République Recep Tayyip Erdogan a commémoré la mort du leader de la cause chypriote et président fondateur de la République Turque de Chypre du Nord, Rauf Denktas.

« Je commémore avec respect et compassion le 7e anniversaire de la mort du leader de la cause chypriote et président fondateur de la République Turque de Chypre du Nord (RTCN), Rauf Denktas » a écrit M. Erdogan dans un message sur Twitter.

Le président défunt Rauf Denktas qui a une place essentielle dans la lutte pour la liberté du peuple chypriote turc, n’a pas été oublié au 7e anniversaire de son décès.

Denktas qui est né le 27 janvier 1924 à Baf à Chypre, a reçu son enseignement primaire à Istanbul où il est arrivé en 1930. Rauf Denktas qui est ensuite retourné à Chypre, a été diplômé de l’Ecole britannique de Lefkosa en 1941.

Denktas a ensuite commencé à écrire dans le journal « Halkin Sesi » (La voix du peuple) du Dr. Fazil Kucuk, le leader de la lutte du peuple chypriote turc pour la liberté.

Rauf Denktas qui a travaillé un certain moment comme interprète, fonctionnaire dans les tribunaux et enseignant à l’Ecole britannique, est allé en Angleterre en 1944 pour des études en droit à Lincoln’s Inn. Denktas est revenu à l’île en 1947 où il a été avocat puis parquet avant de devenir procureur en chef en 1956.

Rauf Denktas a épousé Aydin Denktas en 1949 et guidé la résistance des Chypriotes turcs contre l’organisation terroriste EOKA et l’Enosis qui était l’idéal de rallier l’île à la Grèce en 1955.

Il a fondé l’Organisation de la résistance turque (TMT) le 1er août 1958 et protesté contre les attaques des Chypriotes grecs contre les villages turcs.

La même année il a été élu président du Comité exécutif et de l’Assemblée de la communauté turque. Le 16 août 1960, le régiment turc de 650 soldats est arrivé au port de Magosa. A la suite des incidents de 1963, Denktas est arrivé à Ankara pour des prises de contact. Il est ensuite passé à Chypre à bord d’une embarcation avant de commencer à organiser la résistance turque.

Après la conférence de Londres en 1964, il a été déclaré « persona non grata » par le premier leader du Secteur chypriote grec Makarios et il est arrêté en 1967 alors qu’il entrait secrètement dans l’île. Il a été renvoyé en Turquie à l’issue d’intenses initiatives. Il est retourné à Chypre lorsque l’interdiction d’entrée à l’île a été levée.

Denktas qui a lancé les premières négociations pour la résolution de la question chypriote en 1968 et il a poursuivi les négociations pendant plusieurs années avec les leaders chypriotes grecs Spiros Kiprianu, Georges Vasiliu, Glafkos Klerides et Tasos Papadopoulos.

Aux élections de 1970, Rauf Denktas est devenu président de l’Assemblée de la communauté turque. Jusqu’en 1973, Denktas a exercé les fonctions président-adjoint de la République de Chypre et président de l’Administration turque chypriote. Il devient chef d’Etat et du Parlement après la proclamation le 13 février 1975, de l’Etat fédéré turc de Chypre.

En vertu de la Constitution, Denktas devient chef d’Etat aux élections de 1976 et brigue un deuxième mandat après sa victoire aux législatives de 1981. Rauf Denktas devient le président fondateur de la République Turque de Chypre du Nord après sa proclamation le 15 novembre 1983 et il est élu président pour un deuxième et un troisième mandat respectivement en 1990 et en 1995.

Rauf Denktas s’éteint le 13 janvier 2012 à l’âge de 88 ans.



SUR LE MEME SUJET