Turquie: Soylu critique la position de l'Occident dans la lutte contre le PKK

Le ministre turc de l'Intérieur a insisté sur le lien entre l'organisation terroriste séparatiste et le trafic de stupéfiants

Turquie: Soylu critique la position de l'Occident dans la lutte contre le PKK

Le ministre turc de l'Intérieur, Suleyman Soylu a critiqué la position des pays occidentaux dans la lutte contre l'organisation terroriste séparatiste PKK.

Soylu s'est exprimé durant la Conférence internationale sur la Drogue, organisée par la Présidence de l'Académie de Police, jeudi dans la province turque d'Antalya (Sud).

Il a fait remarquer que le lien organique entre le PKK et le trafic de stupéfiants est très clair, soulignant que cela est repris dans les rapports et décisions des institutions officielles de l'Europe et des États-Unis.

«Ainsi, il n’est possible d'expliquer ni le soutien accordé au PKK en matière d'armes, de logistiques et de protection juridique, ni l’absence d'une position ferme dans la lutte, a affirmé Soylu. L'Europe ne répond pas à nos demandes d'extradition concernant les terroristes du PKK sous le coup de bulletins rouges. On sait que le YPG est une branche du PKK, c'est même une autre appellation de celle-ci. Mais certains continuent à fournir de l'argent et des armes à cette organisation, via des manœuvres politiques. Le PKK/YPG et Daech qui s'affronteraient selon certains, coopèrent très bien sur le terrain lorsqu'il s'agit de crimes organisés. Si nous voulons un monde sans terrorisme, nous devons d'abord former un monde sans drogue. Il n'y aura pas de terrorisme s'il n'y a pas d'argent.»

Le ministre s'est félicité des opérations effectuées par les agents de sécurité contre le trafic de stupéfiants, sur le territoire national.

«Hier [mercredi], les équipes de la police ont saisi une tonne et 271 kg d'héroïne dans un camion, dans la province d'Erzincan (Est), a indiqué Soylu. C'est à ce jour la quantité la plus élevée, saisie lors d'une seule opération.»

Soylu a conclu en précisant que 134 088 opérations ont été effectuées en 2018, pour saisir 15,9 tonnes d'héroïne.AA



SUR LE MEME SUJET