Turquie: le Festival de la Technologie (TEKNOFEST)

Une étude de Tarkan Zengin, directeur de formation du syndicat turc Harb-Is.

Turquie: le Festival de la Technologie (TEKNOFEST)

Au mois de septembre, la Turquie a réalisé deux activités importantes dans le domaine de la défense, de l’espace, de la technologie et de l’aviation. La première a été “TEKNOFEST ISTANBUL”, organisé entre le 20 et 23 septembre 2018 au 3e aéroport d’Istanbul. Le second a été « ISTANBUL AIRSHOW », organisé entre le 27 et 30 septembre 2018 à l’aéroport Ataturk d’Istanbul. La réalisation de deux organisations si importantes en Turquie en l’espace d’une semaine, montre les progrès notés en termes de l’aéronautique et de l’espace. L’intérêt porté par notre peuple, mais surtout par les jeunes, donne beaucoup d’espoir quant à l’avenir.  

Le Festival d’aéronautique, d’espace et de technologie TEKNOFEST ISTANBUL a été organisé pour la première fois en Turquie sous le leadership de la Mairie d’Istanbul et de la Fondation T3. « Aujourd’hui est le jour où notre rêve se réalise, un jour où nous partageons avec nos dizaines, voire centaines de milliers de jeunes, la vision d’une technologie nationale, un jour qui nous montre que nous ne sommes plus seuls sur ce chemin » a affirmé à l’ouverture du festival le président de la délégation de la Fondation T3 Bayraktar. Le motif de création de la Fondation T3 est d’assurer des équipements, infrastructures, transports et conseils techniques aux équipes technologiques des universités dans le cadre du programme des « Equipes technologiques » qui assure une bourse en « Technologie nationale ». Un des principaux objectifs de la fondation est de soutenir 1001 équipes technologiques et 1001 initiatives technologiques d’ici 2023.

 

LES CONCOURS TEKNOFEST

 

La participation au festival où de nombreux engins et produits ont été exposés, était gratuite. Organisé en vue d’attirer et d’accroitre l’attention dans ce domaine, le festival a été réalisé avec une participation record. En quatre jours, 550.000 personnes ont assisté au festival. Le ministère de la Jeunesse et du Sport a assuré la participation de 10.000 jeunes de 42 villes différentes. Des concours technologiques ont été organisés dans 14 catégories différentes. Les jeunes y ont prêté beaucoup d’attention. Concours de technologie au profit de l’humanité pour les collégiens, lycéens et universitaires ; Concours de drones pour les lycéens et universitaires ; Concours de systèmes sous-marins autonomes; Concours de modèle réduit d’avion ; Concours de robotaxie ; Concours robotique Conquête 1453 ; Concours de roquettes, Concours d’intelligence artificielle, Concours de véhicules terrestres autonomes appuyés par les drones, Concours de combat de drones ; Concours de modèle réduit de satellite ; Concours de flotte de drones… Plus de 750 équipes et plus de 2.000 personnes ont participé à ces concours. L’intérêt porté par les jeunes et leur succès dans les concours au festival organisé en vue de transformer la Turquie en une société produisant une technologie et de réaliser les démarches en technologie nationale, était important. L’intérêt des jeunes donnera lieu à l’apparition à l’avenir « des jeunes produisant une technologie ».

 

LES PRODUITS NATIONAUX ONT PU ÊTRE ETUDIÉS DE PRÈS

 

Des spectacles époustouflants comprenant des produits locaux et nationaux ont été organisés dans le cadre du festival. Les citoyens ont ainsi montré un vif intérêt aux Etoiles turques, à Solo Turk, l’équipe de parachutistes, les hélicoptères ATAK, les drones armés TB2, le spectacle acrobatique du premier pilote acrobatique national professionnel turc et de sa fille, la plateforme de tunnel éolien vertical qui assure une expérience de vol libre, et au Concours interlycéens de modèle réduit d’avion. D’importantes activités ont été également organisées dans le cadre du festival. Parmi celles-ci figurent le Championnat mondial de drones, le Concours de cyber-sécurité Hack Istanbul, le Sommet international d’innovation Take-Off, le Rallye des rallyes où les 7 véhicules les plus rapides du monde étaient en lice, les spectacles de jets, d’hélicoptères et d’acrobatie, Hackathon de voyage de Turkish Airlines, le planétarium, les sauts de parachute, l’exposition des véhicules terrestres, les systèmes de simulation, ainsi que les Ateliers technologiques et de formation.

Les participants ont eu l’occasion de voir de nombreux véhicules militaires et civils, comme ANKA, l’avion de combat national, l’hélicoptère T625, le satellite Gokturk-2, le jet de formation et de soutien rapproché Hurjet, l’avion de formation de base de nouvelle génération Hurkus et l’hélicoptère ATAK. Des intervenants turcs et étrangers ont pris part aux séminaires pour parler de l’avenir de la technologie et des besoins dans ce domaine.

MESSAGES IMPORTANTS DU PRÉSIDENT ERDOGAN

 

Accompagné de son épouse Emine Erdogan, le président Recep Tayyip Erdogan s’est rendu le 22 septembre à TEKNOFEST. Il a remis les prix aux vainqueurs des concours. Ici, le président Erdogan a fait d’importantes déclarations concernant ce que nous devons faire en termes d’industrie de défense et de technologie. « La première condition d’une réelle indépendance dans le monde d’aujourd’hui est d’être un pays qui conçoit, produit et exporte la technologie. Comme dans tout le reste, la première étape des développements technologiques est de pouvoir imaginer. Nos objectifs ne cessent de se renouveler. Chaque fois que nous arrêtons de rêver, nous reculons. Tout ce que nous avons apporté à la Turquie est le fruit de notre détermination à réaliser nos rêves.  La signification de la notion de sécurité a changé de nos jours. Si vous n’assurez pas votre sécurité physique avec la cyber-sécurité, si vous ne la renforcez pas avec l’industrie digitale et les logiciels locaux, vous vous voilez la face. Nous allons soutenir tous les travaux menés dans le cadre de la démarche de technologie nationale. Nous sommes déterminés à élargir la vision des jeunes. Chaque évènement que nous avons vécu ces dernières années, montre le lien entre la technologie et l’industrie de défense » a affirmé le président turc, soulignant ainsi l’importance de la technologie nationale pour la durabilité du pays.



SUR LE MEME SUJET