Le président Erdogan appelle les pays africains à commercer en monnaies locales

Le président Recep Tayyip Erdogan a appelé les pays africains à utiliser les monnaies locales dans les échanges.

Le président Erdogan appelle les pays africains à commercer en monnaies locales

Le président Recep Tayyip Erdogan a appelé les pays africains à utiliser les monnaies locales dans les échanges.

M. Erdogan est intervenu au Forum d’affaires et d’économie Turquie-Afrique à Istanbul.

Il a souligné durant son discours, que la Turquie donne beaucoup d’importance à sa coopération avec le continent africain.

« La Turquie qui n’était visible que sur certaines régions, certains domaines il y a 10-15 ans, dispose aujourd’hui du 6e plus grand réseau diplomatique au monde » a-t-il affirmé.

Le président turc a fait part du plan d’organiser en 2019 à Istanbul, la 3e édition du Sommet de partenariat Turquie-Afrique.

M. Erdogan a souligné que la Turquie avait inauguré sa plus grande représentation diplomatique en Somalie.

« A l’exception de nos ambassades, nous avons renforcé notre présence dans le continent par nos agences comme la TIKA (Agence turque de coopération et coordination), l’Institut Yunus Emre, la Fondation Maarif, l’Agence Anadolu et la Compagnie aérienne turque » a-t-il assuré.

Le chef de l’Etat turc a dénoncé le silence du monde aux meurtres commis par Israël, appelant les pays africains à défendre le peuple et la cause de la Palestine.

« Pendant que plusieurs pays accueillent à bras ouvert les putschistes, l’Union africaine a toujours été pour la démocratie et le droit » a-t-il déclaré.

M. Erdogan a indiqué que contrairement à ce que l’on croit, ce sont les pays peu développés et en voie de développement qui portent le fardeau des guerres, combats et migrations, et non pas les pays occidentaux.

« Je m’adresse maintenant à tous mes amis et frères africains ; commerçons ensemble en monnaies nationales » a lancé le président Erdogan.

Le chef de l’Etat turc a rappelé que les Africains, tout comme les Turcs, avaient gagné leur indépendance par le sang.

« Les Turcs comme les Africains, ont gagné leur indépendance par le sang et la vie de leurs ancêtres et enfants, et non pas par la grâce de certaines puissances. Ce n’est pas par des marchandages sales, mais en payant des prix que nous arrivés à ces jours. Ce n’est pas sur un plateau en or que l’on nous a présenté notre indépendance. Bien au contraire, nous avons lutté pour l’avoir. Nous avons eu notre liberté en battant des forces considérées invincibles et des victoires considérées impossibles. Nous livrons aujourd’hui pour notre indépendance économique, la même lutte que nous avons livrée pour notre indépendance politique » a souligné M. Erdogan.



SUR LE MEME SUJET