Erdogan se félicite des relations bilatérales avec la Hongrie

Le chef de l'État turc a rédigé un article dans lequel il a évalué les relations bilatérales en marge de sa visite en Hongrie

Erdogan se félicite des relations bilatérales avec la Hongrie

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan se félicite des relations bilatérales avec la Hongrie.

Le chef de l'État turc a rédigé un article dans lequel il a évalué les relations bilatérales en marge de sa visite en Hongrie.

Dans l'article partagé sur son compte Twitter, Erdogan a déclaré: «Nous déployons des efforts ensemble, pour renforcer notre coopération avec la Hongrie avec qui nous avons des liens profonds et enracinés. Notre solidarité avec la Hongrie, au sein des organisations internationales dont l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), le Conseil de l'Europe et l'Union européenne (UE), est exemplaire.»

Erdogan a précisé que grâce au Conseil de coopération stratégique de haut niveau fondé en 2013, les relations bilatérales ont beaucoup progressé les cinq dernières années et le volume du commerce bilatéral a atteint 2,6 milliards de dollars, après une hausse de 38%.

Le président turc a assuré qu'ils continueront de travailler avec détermination afin de tirer pleinement profit du potentiel de coopération entre les deux pays, dans les secteurs des transports, de l'énergie, de la construction, du tourisme, de la défense et de l'agriculture.

«Nous apprécions le soutien de la Hongrie, notre allié stratégique au sein de l'OTAN, vis-à-vis de l'adhésion totale de la Turquie à l'UE, a insisté Erdogan. Notre coopération dans le domaine international dépasse les frontières européennes. Nous mettons en commun nos moyens, en Afrique et en Asie centrale.» 

Saluant également l'amitié profonde entre les Turcs et les Hongrois, Erdogan a souligné qu'ils cherchent à renforcer la coopération dans le domaine culturel aussi.

«L'inauguration du tombeau de Gul Baba, durant notre visite, est un élément important, a-t-il conclu. J'estime que cet endroit sacré sera préservé minutieusement et demeurera un symbole majeur de l'amitié turco-hongroise. En préservant les monuments qui datent de l'ère ottomane et représentent le passé commun, la Hongrie protège non seulement le patrimoine commun de l'Humanité, mais présente également un exemple au monde entier. À cet égard, je remercie le gouvernement hongrois.»

Erdogan a remercié les Hongrois et le président Janos Ader en particulier, pour leur hospitalité durant la visite.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET