Nazarbayev: "Nous soutenons la politique de la Turquie"

Le Président du Kazakhstan, qui a rencontré son homologue turc Erdogan à Ankara, a apporté le soutien de son pays à la politique internationale de la Turquie.

Nazarbayev: "Nous soutenons la politique de la Turquie"

Le Président de la République du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev, a déclaré que son pays soutient la politique internationale de la Turquie

Le Chef de l’Etat kazakh était reçu, jeudi à Ankara, par son homologue turc, le Président Recep Tayyip Erdogan.

Les deux leaders ont tenu une conférence de presse conjointe à l’issue des sessions de travail entre les délégations des deux pays dans le cadre du Conseil stratégique de Haut niveau.

Après s’être félicité du bon niveau des relations bilatérales, le Président du Kazakhstan a voulu exprimer le soutien de son pays à la politique menée par Ankara sur la scène internationale.

"Au niveau régional et international, le Kazakhstan et la Turquie ont les mêmes approches", a-t-il affirmé.

"Notre coopération qui prend sa source dans une Histoire et des valeurs communes se poursuit", a-t-il ajouté.

Le Président Nazarbayev s’est réjoui des avancées obtenues dans le cadre du Conseil Turc, qui regroupe les pays turcophones. La dernière réunion du Conseil Turc a eu lieu le 03 septembre dernier au Kirghizistan.

"Nous sommes très heureux que les pays turcophones arrivent à travailler ensemble", a-t-il dit.

"Le Kazakhstan veut renforcer ses échanges avec la Turquie. Notre objectif est d’atteindre un total de 10 milliards de dollars dans nos échanges commerciaux, ils sont actuellement de 1,9 milliards de dollars."

Les questions économiques et commerciales, culturelles et la coopération militaire entre la Turquie et la Kazakhstan ont également été traitées pendant les réunions de travail.

Dans ce cadre, les deux pays ont signé cinq accords de coopération dans les domaines de la défense, la culture, le développement et l’agriculture.

"Nous avons signé aujourd’hui des accords d’une valeur de 2 milliards de dollars", a-t-il indiqué.



SUR LE MEME SUJET