Akar: "Il faut préserver à tout prix le cessez-le-feu à Idlib"

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a affirmé qu’en cas d’attaque d’envergure sur Idlib, les civils, en premier lieu les femmes et les enfants, seront les principales victimes.

Akar: "Il faut préserver à tout prix le cessez-le-feu à Idlib"

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a assuré que le premier objectif de la Turquie est de préserver le cessez-le-feu qui prévalait à Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie.

Akar a participé lundi à la cérémonie de l’Ambassade d’Afghanistan à Ankara, célébrant la fête nationale de ce pays.

Le ministre s’est exprimé devant les journalistes, sur la situation dans la région d’Idlib, frappée depuis quelques jours par les blindés du régime syrien et les avions de son allié russe.

Hulusi Akar a rappelé que le processus d’Astana, mené par les trois pays garants en Syrie, la Turquie, la Russie et l’Iran, a permis de mettre en place un cessez-le-feu à Idlib.

"Nous voulons absolument que le cessez-le-feu soit maintenu et qu'il se poursuive à Idlib", a-t-il assuré.

"Notre objectif premier est de faire arrêter les attaques terrestres et aériennes et de protéger le cessez-le-feu et la stabilité", a-t-il ajouté.

Le ministre a affirmé qu’en cas d’attaque d’envergure sur Idlib, les civils, en premier lieu les femmes et les enfants, seront les principales victimes.

Akar a expliqué que la Turquie s’oppose à l’utilisation d’armes chimiques biensûr, mais aussi des armes conventionnelles contre des populations innocentes.

"Nous sommes opposés à tous les groupes terroristes, que ce soit Al Qaida, Daech, le YPG/PYD/PKK, le PJAK ou encore FETO. Notre combat se poursuivra jusqu’à ce que le dernier terroriste soit neutralisé", a-t-il terminé.AA


Mots-clés: akar , idlib

SUR LE MEME SUJET