Les relations turco-kazakhes à leur 26e anniversaire

Etude du Dr. Cemil Dogac Ipek, chercheur en Relations internationales à l’université Ataturk.

Les relations turco-kazakhes à leur 26e anniversaire

En 2018, la République de Turquie et la République du Kazakhstan ont fêté le 26e anniversaire de leurs relations diplomatiques. Le Kazakhstan a proclamé son indépendance le 02 mars 1992. Quelques minutes plus tard seulement, la Turquie a été le premier pays à reconnaître l’indépendance du Kazakhstan. Les principes des relations et de la coopération dans divers domaines ont été établis avec un grand nombre d’accords et de protocoles signés entre les deux pays à partir de cette date. En parallèle aux relations politiques turco-kazakhes, le Kazakhstan est devenu un des partenaires politiques et économiques les plus importants de la Turquie en Eurasie. Il y a un certain dynamisme ces derniers temps dans les relations turco-kazakhes. Le fait que le Kazakhstan soit plus actif en politique extérieure et son adhésion provisoire au Conseil de sécurité de l’ONU, y jouent un rôle important.

          Les organisations comme le Conseil turc dont le siège se trouve à Istanbul, l’Assemblée des parlementaires des pays turcophones siégeant en Azerbaïdjan, l’Académie turque au Kazakhstan, ainsi que TURKSOY dont le siège se trouve en Turquie, renforcent dans un cadre institutionnel les relations culturelles et politiques entre les pays membres. Outre l’ampleur économique, les relations turco-kazakhes englobent également les activités de ces institutions. Les relations bilatérales devraient s’intensifier en matière d’enseignement dans la période à venir. L’ouverture des campus de l’université turco-kazakhe Ahmet Yesevi à Almaty et Astana, ainsi que l’intégration des étudiants compétents dans cette université, seront bénéfiques.

La Turquie accorde une grande importance au chef d’Etat kazakh Noursultan Nazabaïev. Elle salue ses efforts intenses déployés en vue d’assurer la coopération au sein des pays turcophones et utilise pour lui les appellations telles que « Le sage du monde turcophone » ou « Leader savant du monde turcophone ». Une statue de Nazarbaïev a été inaugurée à Ankara. C’est la preuve concrète de l’estime du peuple turc à l’égard de Nazarbaïev.

Les objectifs de la Turquie et du Kazakhstan concernant les questions mondiales et régionales, sont les mêmes. Leur approche au niveau des institutions internationales sont également les mêmes. Le statut entre les deux pays a été établi avec l’Accord de partenariat stratégique signé lors de la visite en Turquie de Nazarbaïev en 2009. Ainsi, les relations entre les deux pays se sont élevées au rang de partenariat stratégique.

Le Kazakhstan est un pont terrestre naturel entre l’orient et l’occident du point de vue de sa position géographique en Eurasie. En 26 ans, le revenu national par habitant s’est élevé de 700 à 14.000 dollars au Kazakhstan. Riche de 1.225 types de minéraux et de 493 gisements de minéraux sur ses terres, le Kazakshtan est parmi les 12 pays du monde en matière de réserves gazières et 13 pays du monde en matière de réserves pétrolières.

Il existe une relation militaire solide et une coopération relative aux technologies de défense importante entre le Kazakhstan et la Turquie. La Turquie contribue fortement à la formation d’officiers au sein des Forces armées kazakhes. Les grandes compagnies de défense turques, oeuvrent pour développer les sites de production d’industrie de défense kazakhs. L’inauguration de l’usine Aselsan-Kazakhstan quelques années auparavant, est une démarche importante dans le domaine militaire.

Les relations commerciales qui étaient de l’ordre de quelques millions de dollars entre les deux pays au début, se sont élevées à 4 milliards de dollars aujourd’hui. Bien sûr cela n’est pas suffisant. L’objectif des deux pays est d’augmenter ce volume à 10 milliards de dollars. Un des principaux obstacles devant cet objectif est qu’il n’y ait pas de voie directe entre la Turquie et le Kazakhstan du point de vue logistique. Les relations commerciales se renforceront encore plus quand les voies alternatives planifiées pour surmonter ce problème, seront mises en vigueur.

En résumé, le Kazakhstan et la Turquie sont deux Etats différents mais une seule nation. Recep Tayyip Erdogan et Noursoultan Nazarbaïev constituent une grande chance pour les deux pays et le monde turcophone. Le fait que les deux hommes viennent du peuple et aient vécu les mêmes problèmes que le peuple, leur est efficace pour interpréter correctement et trouver des solutions rentables aux besoins du monde turcophone.

L’amitié turco-kazakhe puise sa force du passé commun des deux pays et des liens culturels. Compte tenu de l’histoire turque de milliers d’années, les 26 ans ne sont qu’une courte durée. Toutefois, durant ces 26 ans, les deux pays ont noté d’importantes réussites. Les relations entre les deux pays vont se renforcer encore plus dans la période à venir, sur la base des intérêts et du respect mutuels.



SUR LE MEME SUJET