La Turquie préfère la voie du dialogue, tandis que les USA optent pour les menaces

Le chef de la diplomatie turque a souligné que la Turquie s’opposerait à toute forme de pression

La Turquie préfère la voie du dialogue, tandis que les USA optent pour les menaces

Lors de la conférence de presse organisée avec son homologue serbe Ivica Dacic à l’issue de l’inauguration du consulat honoraire de la Serbie à Antalya, le chef de la diplomatie Mevlut Cavusoglu a affirmé que la feuille de route établie avec les autorités américaines sur Manbij connaissait certes quelques retards, mais progressait sans obstacle.

Après Manbij, le plan devrait être exécuté pour les régions à l’est de l’Euphrate.

Concernant les F-35, Cavusoglu a indiqué que la Turquie était un partenaire du projet et que le gouvernement américain ne pouvait prendre une décision unilatérale à ce sujet.

« La Turquie préfère la voie du dialogue pour résoudre les questions, tandis que les Etats-Unis optent pour les menaces » a déploré le ministre turc tout en soulignant que son pays s’opposerait à toute forme de pression.

« D’après ce que nous voyons, les Etats-Unis ne souhaitent pas résoudre les problèmes, mais plutôt les utiliser pour les élections. Nous n’avons aucun problème avec le peuple américain, qui a d’ailleurs commencé à voir la vérité. C’est au peuple américain de répondre à tout ceci » a estimé Cavusoglu.


Mots-clés: turquie usa , f-35 , cavusoglu

SUR LE MEME SUJET