Erdogan appelle certains pays à arrêter l’hypocrisie dans la lutte contre le terrorisme

Le président de la République et leader du Parti de la Justice et du Développement (AK Parti) est intervenu au cours du repas traditionnel de rupture du jeûne organisé au siège du parti en l’honneur des ambassadeurs

Erdogan appelle certains pays à arrêter l’hypocrisie dans la lutte contre le terrorisme

Le président Recep Tayyip Erdogan a appelé certains pays à arrêter l’hypocrisie dans la lutte contre le terrorisme.

Le président de la République et leader du Parti de la Justice et du Développement (AK Parti) est intervenu au cours du repas traditionnel de rupture du jeûne organisé au siège du parti en l’honneur des ambassadeurs.

« Nous livrons une lutte efficace contre l’organisation terroriste et séparatiste PKK, sa branche en Syrie le PYD/YPG, DAESH, Al-Qaïda et le plus important contre l’organisation terroriste guléniste (FETO) qui est une organisation terroriste hybride de nouvelle génération. Je dois toutefois affirmer avec tristesse que le deux poids deux mesures continue toujours dans l’arène internationale au sujet du terrorisme » a regretté le président turc qui a accentué l’importance d’une lutte sans concession contre les organisations terroristes.

M. Erdogan a noté que les voix qui s’élèvent contre DAESH plongent dans un silence absolu quand il est question de PKK et ses dérivés ainsi que FETO.

« Les approches au sujet du PYD/YPG deviennent des déclarations de soutien à l’organisation pour qu’elle exerce plus de pression et d’oppression. En outre, les loques du PKK sont utilisées librement dans les pays occidentaux depuis des années. De même, les loques du chef terroriste. L’organisation extorque de l’argent par des menaces et pressions. Ses membres peuvent librement faire de la propagande du terrorisme sur les plus grandes places des capitales. Il en est de même pour FETO » a fustigé M. Erdogan.

Le président turc a noté que plusieurs pays d’Europe étaient devenus des lieux surs où les assassins qui ont massacré des innocents peuvent s’y rendre pour échapper à la justice.

« Tant qu’il y aura cette approche hypocrite envers les organisations terroristes, il n’est malheureusement pas possible de progresser d’un iota dans la lutte contre le terrorisme. Il est impératif d’abord de dire terroriste à un terroriste et de lutter ensemble contre eux. Face à cette situation grave, la Turquie prend ses mesures pour éliminer à la source, les menaces qui visent sa survie » a assuré le président Recep Tayyip Erdogan.



SUR LE MEME SUJET