Yildirim: "la Turquie n'est plus un pays ordinaire"

"La Turquie est la 13ème puissance économique mondiale. C'est le pays qui réalise les plus grands projets dans le monde", a notamment déclaré le Premier ministre turc

Yildirim: "la Turquie n'est plus un pays ordinaire"

Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, s’est félicité des performances économiques de son pays, soulignant que la Turquie se classe aujourd’hui au 13ème rang mondial des plus grandes économies.

Le chef du gouvernement est intervenu lors du congrès régional du Parti de la Justice et du Développement (AK Parti) à Ardahan, dans le nord-est de la Turquie.

Son discours a surtout porté sur les performances économiques de la Turquie, réalisées grâce aux réformes et aux mesures des gouvernements de l’AK Parti arrivé au pouvoir en 2002.

Yildrim a rappelé qu’en début de semaine, les données concernant la croissance économique du pays pour le troisième trimestre ont été dévoilées. La Turquie a enregistré le plus haut résultat au niveau mondial avec une croissance de 11,1%, devançant la Chine et l’Inde.

"La Turquie n'est désormais plus un pays ordinaire. La Turquie est la 13ème puissance économique mondiale. C'est le pays qui réalise les plus grands projets dans le monde", s’est-il félicité.

Mais pour le Premier ministre turc, l’importance de la Turquie ne se limite pas aux seules performances économiques.

Il a expliqué que le rôle politique et diplomatique de son pays était de plus en plus important, tant au niveau régional que mondial.

Dans le but de renforcer davantage cette nouvelle position de la Turquie, Binali Yildirim a indiqué que son pays devait se débarrasser des problèmes qui freinent son développement.

"Nous allons poursuivre notre combat, sur notre territoire mais aussi au-delà, contre le terrorisme et les milieux qui sont hostiles à notre pays et qui développent des plans contre nous. Nous ne permettrons pas que la Turquie soit écartée des affaires du monde. Nous n’avons pas de temps à perdre avec des polémiques stériles. Nous devons être encore plus unis et avancer avec des pas solides et déterminés. Nous allons réaliser tous nos rêves ", a-t-il ajouté.

Il a souligné que l'importance de la Turquie dans la région avait été une fois encore constatée à la suite de la décision unilatérale des Etats-Unis de reconnaitre Jérusalem comme capitale d'Israël.

"Pour nous, la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël est hors de question. Nous avons dit que cette décision est nulle et non avenue et vide. Désormais Jérusalem Est sera la capitale de la Palestine et non d'Israël. Si Dieu le veut, nous allons exprimer nos efforts dans les réunions internationales au sein des Nations Unies. Nous doublerons nos efforts pour la reconnaissance de la Palestine" a-t-il conclu.

 

 

 

 

 

 

 

 

avec AA



SUR LE MEME SUJET