« L’état d’urgence vise à garantir les investissements et non pas à leur barrer la route »

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que l’objectif de l’état d’urgence décrété après la tentative de coup d’Etat, n’était pas d’obstruer les investissements des entrepreneurs mais de les garantir

« L’état d’urgence vise à garantir les investissements et non pas à leur barrer la route »

Le président Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que l’objectif de l’état d’urgence décrété après la tentative de coup d’Etat, n’était pas d’obstruer les investissements des entrepreneurs mais de les garantir.

Le président turc est intervenu lors de l’inauguration d’une usine de production de jus de fruit à Isparta.

« Tous les indicateurs économiques signalent un cours positif dans l’exportation, la production et l’emploi. Il en est de même pour le tourisme. Le fait que les patrons des médias qui mènent une propagande noire contre la Turquie, passent leur vacance dans notre pays, prouve qu’ils ne croient pas eux-mêmes aux mensonges qu’ils inventent. La Turquie qui a traversé tant de choses jusqu’à ce jour, surmontera aussi ses campagnes diffamatoires. L’état d’urgence que certains n’arrêtent pas de répéter est limité seulement à la lutte contre le terrorisme. Il vise non pas à barrer la route à nos entrepreneurs et industriels, au contraire, il est destiné à garantir leur investissement » a précisé M. Erdogan.

« Nous savons que la grande partie des critiques adressées par les pays d’Europe, concerne leur politique intérieure. Nous avons vu que les élections aux Pays-Bas étaient à l’origine de la tension inutile provoquée par ce pays pendant le processus référendaire du 16 avril. D’autres pays comme la France et l’Autriche avaient eu aussi recours à des méthodes semblables. Nous voyons que l’Allemagne suit aujourd’hui la même tactique. Je pense qu’ils vont retourner à la normale une fois que les élections seront passées. Il n’est pas possible d’expliquer par l’éthique politique ou commerciale, les efforts fournis dans ce processus pour effrayer les investisseurs et touristes par des accusations injustes et sans fondements contre notre pays » a fustigé le président turc Recep Tayyip Erdogan.  



SUR LE MEME SUJET