La co-présidente du HDP, Figen Yuksekdag, déchue de son mandat de députée

La Cour d’appel a confirmé la peine de 10 mois de prison dont Yuksekdag a écopée pour « propagande d’une organisation terroriste »

La co-présidente du HDP, Figen Yuksekdag, déchue de son mandat de députée

La co-présidente du Parti démocratique des peuples (HDP) et députée de VAN, Figen Yuksekdag a été déchue de son mandat de députée.

La Cour d’appel a confirmé la peine de 10 mois de prison dont Yuksekdag a écopée pour « propagande d’une organisation terroriste ».

Après la lecture de la décision de la Cour d’appel au plénum de la Grande Assemblée Nationale de Turquie, Yuksekdag a été déchue de son mandat de députée.

La répartition des sièges a aussi changé au Parlement.

Selon la nouvelle répartition, le nombre total de députés est de 549 dont 317 députés de l’AK Parti (Parti de la Justice et du Développement), 133 députés du CHP (Parti Républicain du Peuple), 58 députés du HDP (Parti démocratique des peuples), 39 députés du MHP (Parti de l’Action Nationaliste) et 2 députés indépendants.

Le co-président du HDP en prison, Selahattin Demirtas quant à lui, a été condamné à 5 mois de prison pour "avoir méprisé la nation turque, l'Etat de la République de Turquie et les établissements de l'Etat".

 



SUR LE MEME SUJET