Réaction de Mehmet Gormez aux incursions de la police allemande chez 4 imams de Diyanet

Le président de la direction des Affaires religieuses, Mehmet Gormez, a fait savoir que les incursions de la police allemande dans le domicile de 4 imams turcs de la direction des Affaires religieuses (Diyanet), avaient blessé les musulmans et la Turquie

Réaction de Mehmet Gormez aux incursions de la police allemande chez 4 imams de Diyanet

Le président de la direction des Affaires religieuses, Mehmet Gormez, a fait savoir que les incursions de la police allemande dans le domicile de 4 imams turcs de la direction des Affaires religieuses (Diyanet), avaient blessé les musulmans et la Turquie.

Mehmet Gormez qui s’est prononcé sur le sujet lors d’un point de presse, a déclaré que les activités en Allemagne de l’Union des Affaires culturelles turco-islamiques (DITIB), était important pour les musulmans mais également pour les non-musulmans.

Soulignant qu’aucune activité hors-religieuse n’était jamais autorisée dans la mission des personnels religieux, Gormez a précisé qu’il était incompréhensible que des incursions aient été effectuées deux jours après les déclarations du département de la défense constitutionnelle allemande affirmant ‘il n’y aucune activité d’espionnage’.

« Malgré nos réaction, la calomnie a continué. Ce sont les plus grandes calomnies qui puissent être avancées, c’est inacceptable » a assuré Gormez.

Rappelant que la direction poursuit depuis 40 ans ses services religieux pour les citoyens turcs qui vivent en Europe dans le cadre des accords internationaux, Gormez a indiqué que DITIB avait un caractère sur le modèle turco-allemand.

« Toutefois, quoi qu’il se passe, s’il y a une chose qu’il ne faut pas sacrifier à la politique et aux polémiques politiques dans l’atmosphère des élections, c’est la religion. C’est l’Islam. Il est inadmissible que les élections se déroulent dans une atmosphère de course à l’islamophobie. Les derniers développements survenus en Allemagne, a blessé Diyanet. DITIB n’est pas une association quelconque. C’est une association reposant sur les larmes et précieuse aux yeux de millions de personnes » a martelé Gormez soulignant que des élections ont lieu dans plusieurs pays d’Europe et qu’il peut être considéré naturel que certaines polémiques soient vécus à la veille des élections.

« L’une de nos plus grandes inquiétudes, est que ces derniers incidents passent outre nos 40 ans d’acquis, et affectent nos citoyens et les musulmans qui vivent en Europe » a ajouté Gormez précisant que les derniers développements vécus en Allemagne ont blessés non seulement Diyanet mais également le personnel religieux et musulman missionné pour guider les croyants dans la foi et la morale.



SUR LE MEME SUJET