Erdogan / présidentielle américaine : « Une nouvelle ère va commencer avec l’élection de Trump »

La Turquie commente l’élection de Donald Trump à la présidence américaine.

erdogan-muhtar.jpg

Le président Recep Tayyip Erdogan a affirmé qu’avec l’élection du Républicain Donald Trump à la présidence américaine, une nouvelle ère va commencer.

"Après deux mandats gouvernés par les Démocrates, ce sont les Républicains qui reprennent le flambeau. Une nouvelle ère commence aux Etats-Unis après ce choix des citoyens américains. Je souhaite que cette nouvelle ère soit bénéfique tant au niveau de la démocratie que des libertés pour les Américains et pour l’ensemble du monde et de notre région. Je souhaite personnellement beaucoup de bonnes choses pour les Américains", a-t-il dit.

De son côté, le Premier ministre Binali Yildirim a félicité Donald Trump.

Par cette occasion, Yildirim a appelé Trump à extrader le leader de l’organisation terroriste guléniste. « Si Gulen est extradé, alors une nouvelle page s’ouvrira dans nos relations » a-t-il ajouté.

Le ministre turc des Affaires Etrangères, Mevlut Cavusoglu, a également félicité Donald Trump pour sa victoire à l'élection présidentielle aux Etats-Unis.

Cavusoglu a partagé mercredi un message sur le réseau social Twitter, relatif aux élections américaines.

"Nous avons le souhait de renforcer notre coopération stratégique avec les Etats-Unis sur la base de la confiance", a-t-il indiqué tout en félicitant Donald Trump pour sa victoire.

Par ailleurs, le ministre turc de la Justice, Bekir Bozdag, a été un des premiers à commenter la victoire de Trump.

« La Turquie continuera de travailler avec le nouveau président des États-Unis d'Amérique, qui qu'il soit, a-t-il affirmé. Nous avons des intérêts communs, un partenariat stratégique et plusieurs accords signés. Le changement de président ne provoque pas une transformation profonde dans les relations, à part peut-être de petites différences.»

Espérant de meilleures relations dans la nouvelle période, Bozdag a souligné qu'en fin de compte, c'est le peuple qui décide et élit. (AA)

 



SUR LE MEME SUJET