• VIDEOS

LA TURQUIE ELIT SON PRESIDENT

Déclarations de candidature et les biographies en bref des trois candidats à l’élection présidentielle en Turquie.

LA TURQUIE ELIT SON PRESIDENT



RECEP TAYYİP ERDOĞAN

Premier ministre et candidat à la présidentielle Recep Tayyip Erdoğan

DECLARATION DE CANDIDATURE

Le Premier ministre et candidat à la présidentielle Recep Tayyip Erdoğan a annoncé sa vision en annonçant sa candidature.

“Notre peuple va élire pour la première fois au suffrage universel direct son président représentant l’Etat de la République de Turquie et l’union nationale. C’est un événement historique » a dit M. Erdoğan qui a mis l’accent sur la notion de la « Nouvelle Turquie ».

M. Erdoğan a décrété l’année 2023 qui marque le 100e anniversaire de la République de Turquie, en étant « le Grand objectif » et annoncé les quatre objectifs esssentiels pour 2023 ci-après ;

Développer davantage la démocratie
Assurer la normalisation de la politique et de la société
Rehausser encore plus la prospérité communautaire
Prendre place parmi les pays précurseurs dans le monde

 

LA VISION DE LA "NOUVELLE TURQUIE"

M. Recep Tayyip Erdoğan résume sa vision de la Nouvelle Turquie ainsi :

“La Nouvelle Turquie est une Turquie dont l’Etat est réconcilié avec son peuple, son histoire et sa géographie. La Nouvelle Turquie est la Turquie ; qui a grandi, qui s’est relevée et s’est renforcée. La Nouvelle Turquie est la Turquie qui s’est élevée sur la prospérité communautaire, une grande économie, la stabilité politique et la démocratie avancée. La Nouvelle Turquie est un état du monde, la Turquie dont chaque individu sera fier d’être le citoyen. La Nouvelle Turquie sera une Turquie d’avant-garde, plus ouverte, plus transparente. La Nouvelle Turquie sera une Turquie davantage au service de la paix régionale et mondiale, de la justice et du droit. La Nouvelle Turquie sera une Turquie leader grâce à son savoir, sa production et son administration ».


QUI EST RECEP TAYYİP ERDOĞAN ?
Recep Tayyip Erdoğan qui est originaire de Rize, est né le 26 février 1954 à Istanbul. Il a étudié à l’école primaire Piyale Kasımpaşa en 1965, pour être diplômé du Lycée Imam Hatip en 1973. M.Erdoğan a été diplômé de la faculté des Sciences économiques et commerciales de l’université de Marmara en 1981.

M. Erdoğan qui a été un joueur de football semi-professionnel de 1969 jusqu’au coup d’Etat du 12 septembre 1980, s’est aussi intéressé à la politique durant cette même période.

Recep Tayyip Erdoğan a œuvré activement au sein des branches estudiantines de l’Union nationale des étudiants turcs pendant ses années d’études au lycée et à l’université. Il a été élu à la présidence de la branche jeunesse du parti de l’Ordre national (MSP) de Beyoğlu en 1976 et la même année à celle de la branche jeunesse d’Istanbul de ce parti.

M. Erdoğan occupa ces fonctions jusqu’à la fermeture des partis politiques après le 12 septembre 1980. Après cette date, il fut conseiller et haut responsable dans le secteur privé.

De retour à la politique active au sein du parti de la Prospérité (Refah partisi-RP) fondé en 1983, Il a été président du district de Beyoğlu du parti de la Prospérité (RP) en 1984, président départemental d’Istanbul et membre du Comité central du RP en 1985.

Aux élections municipales du 27 mars 1994, Recep Tayyip Erdoğan est élu maire de la Municipalité métropolitaine d’Istanbul pour être un président hors du commun pour cette mégapole.


A sa sortie de prison à la fin de quatre mois d’incarcération, Erdoğan donne de l’élan à ses travaux pour former un nouveau parti politique. Le 14 août 2001, il fonde avec ses compagnons le parti de la Justice et du Développement (parti AK) et il est élu président général fondateur par le Comité constitutif. Le parti AK vient seul au pouvoir aux élections législatives de 2002 en obtenant deux tiers des sièges du Parlement.

Erdoğan qui n’a pas pu présenter sa candidature aux élections législatives du 3 novembre 2002 suite à la décision de la cour à son encontre, est élu député de Siirt le 9 mars 2003 après la levée de l’interdiction à sa candidature au poste de député à la suite d’un aménagement législatif.

Le 15 mars 2003, Recep Tayyip Erdoğan a été nommé Premier ministre et il a été l’auteur de nombreux changements au cours de sa fonction durant laquelle il a été très actif en politique intérieure et extérieure.

Le parti AK qui a été épaulé par M. Erdoğan pour sortir vainqueur dans toutes les élections, a obtenu 49,6 % des voix aux élections législatives du 22 juillet 2007 et 49,8 % aux élections du 12 juin 2011.

Recep Tayyip Erdoğan est marié et père de quatre enfants.

 

****

 


Prof. Dr. EKMELEDDİN İHSANOĞLU


Le Prof. Dr. Ekmeleddin İhsanoğlu, ancien secrétaire général de l'Organisation de la Conférence Islamique (OCI)


DECLARATION DE CANDIDATURE

La vision exposée dans la déclaration présentée par le candidat à la présidentielle Ekmeleddin ihsanoğlu, est brièvement ainsi :

“Résoudre les problèmes intérieurs et extérieurs grâce à l’amour, au respect réciproques et en coopération avec l’ensemble du Parlement

Etre le défenseur de la notion “union” contre toute “dualité” telle qu’Alévi, Kurde, Turc, Religieux, Laïc.

Etre partie prenante en matière de la protection des valeurs de la République et de la démocratie, la suprématie du droit, la séparation des pouvoirs, l’indépendance et l’impartialité de la justice, de tous les droits et toutes les libertés à l’égard de toute personne.

Appeler les parties siégeant au Parlement à coopérer pour effacer les dettes de crédit et des cartes de crédit…”.


QUI EST LE PROF. EKMELEDDİN İHSANOĞLU ?

Né au Caire le 26 décembre 1943, il a achevé son enseignement secondaire en Egypte pour poursuivre ses études supérieures à la faculté des Sciences de l’université Ain Shams.

En 1970, il vient en Turquie et entre en fonction à l’université d’Ankara. M. Ihsanoğlu épouse Mme Füzun Bilgiç, pharmacienne, avec qui il aura trois enfants.

Après avoir achevé son doctorat à la faculté des Sciences de l’université d’Ankara en 1974, il prépare une thèse post doctorat à l’université d’Exeter au Royaume Uni.

Il fut nommé à la tête du Centre de Recherches sur l’histoire, l’Art et la Culture islamiques (IRCICA) fondé à Istanbul sur la recommandation de l’Organisation de la Conférence islamique.

Il a été professeur à la faculté des Sciences de l’université d’Istanbul en 1984.

Ekmeleddin Ihsanoğlu a été secrétaire général de l’Organisation de la Conférence islamique entre 2004 et 2014.


****



SELAHATTİN DEMİRTAŞ

 

Le co-président du parti pour la Paix et la Démocratie (BDP) Selahattin Demirtaş


DECLARATION DE CANDIDATURE

Les objectifs du candidat à la présidentielle Selahattin Demirtaş sont les suivants :

“Nous visons un système où l’Etat se rapetisse, le citoyen se renforce. Ce ne sera pas un contrôle d’Etat, mais un comité de contrôle populaire. Le règlement de la question kurde sera un processus synchronisé avec la démocratisation. Le droit de la pratique religieuse avec la langue maternelle doit être reconnu. La voie doit etre ouverte pour que tout le monde puisse vivre sa vie sociale en toute liberté. Toutes les obstacles devant la formation des organisations seront levées ».


QUI EST SELAHATTİN DEMİRTAŞ ?

Selahattin Demirtaş est né le 10 Nisan 1973 à Palu, district de la province d’Elazığ.

Marié et père de deux enfants, il a exercé un certain temps le métier d’avocat après être diplômé de la faculté de Droit de l’université d’Ankara. Il a été parmi les dirigeants du bureau Turquie de la Fondation turque pour les droits de l’Homme (Türkiye İnsan Hakları Vakfı – TIHV) et l’Amnesty International (Uluslar arası Af Örgütü – UAÖ).

Demirtaş a été député de Diyarbakır de la 23e législature à la Grande Assemblée nationale de Turquie et co-président du parti pour la Paix et la Démocratie (BDP) à partir du 1er février 2010. Lors des législatives du 12 juin 2011 pour l’élection de la 24e législature, il s’est présenté à titre de candidat indépendant à Hakkari avec le soutien du BDP d’où il a été réélu.

Selahattin Demirtaş a été présenté comme candidat à la présidentielle par le parti de la Démocratie du peuple (HDP) dont il est le co-président depuis le 22 juin 2014.

 

 

 


Mots-clés:

SUR LE MEME SUJET