La CAF retire l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun

Le comité exécutif de la CAF, réuni vendredi à Accra (Ghana), a estimé que les conditions nécessaires pour accueillir ce rendez-vous au Cameroun n'étaient pas réunies

La CAF retire l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun

La Confédération Africaine de Football (CAF) a décidé de retirer au Cameroun l'organisation de la prochaine édition de la Coupe d'Afrique des Nations ( CAN 2019), a annoncé le président de la CAF, Ahmad Ahmad, vendredi soir.

Ahmad s'exprimait en conférence de presse au terme d'une réunion extraordinaire du comité exécutif de la CAF à Accra (Ghana), qui a estimé que les conditions nécessaires pour accueillir ce rendez-vous au Cameroun n'étaient pas réunies.

"Après de nombreux débats et à la suite des inspections menées ces dix-huit derniers mois, la CAF a noté que plusieurs conditions de conformité n’étaient pas remplies (…) et qu’il y avait un décalage entre ce qui est nécessaire pour l’organisation d’une CAN et la réalité sur le terrain" au Cameroun, a expliqué la CAF dans un communiqué diffusé dans la soirée du 30 novembre. 

Cette décision ouvre la voie pour une nouvelle procédure pour choisir un nouveau pays hôte.

"La CAF va s’assurer qu’un nouveau pays hôte soit trouvé d’ici le 31 décembre" a précisé l’instance sportive africaine, en ajoutant que "le Cameroun reste un candidat sérieux pour l’organisation d’une prochaine édition de la CAN en 2021".

Le gouvernement camerounais et la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) n’ont pas encore fait de réactions concernant cette décision, samedi à 9h30 GMT.

Une décision qui ne laisse toutefois pas les Camerounais indifférents. Il s'agit selon eux d'un vrai coup dur pour le Cameroun qui n’avait pas accueilli la compétition depuis 1972

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET