RDC/Ebola: 303 décès depuis le déclenchement de l'épidémie

L'épidémie la plus meurtrière à ce jour s'est déclarée en Afrique de l'Ouest, en décembre 2013, et a duré plus de deux ans, faisant plus de 11.300 morts sur quelque 29.000 cas recensés.

RDC/Ebola: 303 décès depuis le déclenchement de l'épidémie

L'épidémie d'Ebola, sévissant depuis août dernier dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a fait à ce jour 303 morts, a annoncé le ministère congolais de la Santé.

Depuis le début de l’épidémie, 515 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dont 467 de cas d'Ebola confirmés et 48 probables, indique le ministère dans un communiqué publié jeudi soir et dont Anadolu a reçu copie.

Au total, 303 décès ont été enregistrés dont 255 parmi les cas confirmés et 48 probables, précise la même source ajoutant que 179 personnes ont été guéries.

Le ministère fait, en outre, état de 10 nouveaux cas confirmés, dont 4 à Kyondo, 2 à Mabalako, 2 à Komanda, 1 à Kalunguta et 1 à Beni, toutes dans l'est du pays.

Le bilan pourrait encore augmenter, car 96 cas suspects dont en train d'être diagnostiqués, précise encore le ministère.

Le risque de propagation de l'épidémie reste " très élevé", souligne de son côté l'Organistaion mondiale de la Santé, dans une publication vendrediu sur son site.

Identifiée comme étant la plus dangereuse de l'histoire de la RDC depuis 1976, l'actuelle épidémie d'Ebola touche une dizaine de localités et de villes dans les province du Nord - Kivu et de l'Ituri(est).

S'exprimant récemment en conférence de presse, le ministre de la Santé, Oly Ilunga, a indiqué que l'épidémie durera encore plusieurs mois.

Fait qui incombe notamment à la difficulté d'atteindre les zones affectés par l'épidémie et de riposter de manière optimale à sa propagation.

La riposte est, en effet, entravée par les violences et autres conflits armés récurrents dans les deux provinces touchées: le Nord - Kivu et l'Ituri.

Outre les violences, la riposte est compliquée par la résistance des communautés locales hostiles aux traitements.

L'épidémie la plus meurtrière à ce jour s'est déclarée en Afrique de l'Ouest, en décembre 2013, et a duré plus de deux ans, faisant plus de 11.300 morts sur quelque 29.000 cas recensés.


Mots-clés: rdc , ebola

SUR LE MEME SUJET