Tunisie: 130 cas suspects d'infection au virus du Nil occidental

Seuls 20% des personnes atteintes du virus présentent des symptômes tels que fièvre.

Tunisie: 130 cas suspects d'infection au virus du Nil occidental

Les autorités sanitaires tunisiennes ont dénombré 130 cas suspects d’infection au virus du Nil occidental, selon une responsable du ministère tunisien de la Santé ;

Le chiffre a été annoncé en marge de la réunion de la Commission nationale pour la prévention et le contrôle des maladies épidémiologiques, tenue, vendredi, sous la supervision du ministre de la Santé, Imed Hamami, en présence de représentants des ministères de la Défense, de l'Intérieur, de l'Environnement, de l'Agriculture, du Commerce, de l'Education et de l'Enseignement supérieur.

"C'est ce qui a été enregistré jusqu'à présent, mais ce chiffre pourrait être plus élevé, car seuls 20% des personnes infectées par le virus présentent des symptômes tels que fièvre et grippe", a souligné Nabila Borsali-Falfoul, directrice générale de la santé, dans des déclarations en marge de la réunion.

Le virus du Nil occidental est généralement transmis par des moustiques infectés qui contractent le virus en se nourrissent du sang d'oiseaux infectés.

Le virus ne se transmet pas directement d'homme à homme et il est souvent plus grave chez les personnes âgées et les personnes dont l'immunité est affaiblie.

Selon le directrice générale de la santé, "cette maladie est exacerbée par les changements climatiques, les précipitations et l'humidité et par la stagnation de l'eau qui favorise l'émergence des insectes".

Elle a donc souligné "la nécessité du traitement des déchets et des campagnes de sensibilisation à la propreté afin d'éviter la propagation des insectes".

Dans des déclarations aux médias en marge de la même réunion, le ministre de la Santé, Imed Hamami, a déclaré que "le comité était en train d'élaborer un plan comprenant des mesures urgentes pour prévenir les maladies infectieuses".AA



SUR LE MEME SUJET