La Turquie, leader mondial dans la lutte antitabac

Grâce aux mesures, mises en œuvre par la Turquie depuis 2009, le pays a été déclaré «Pays leader dans le domaine de la lutte contre le tabagisme» par l’Organisation mondiale de la santé (OMS)

La Turquie, leader mondial dans la lutte antitabac

Grâce aux mesures, mises en œuvre par la Turquie depuis 2009, le pays a été déclaré «Pays leader dans le domaine de la lutte contre le tabagisme» par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon les informations compilées par un correspondant de l’Agence Anadolu (AA) à travers le Document de Stratégie de Lutte contre le Tabagisme et le Plan d’Action (2019-2023), plus d’un milliard d’individus dans le monde, dont majoritairement des individus issus de pays à faible et moyen revenu, et plus de quinze millions de personnes en Turquie sont fumeurs.

Plus de sept millions de personnes dans le monde et plus de 100 000 personnes en Turquie meurent chaque année de maladies liées au tabagisme, aujourd’hui considéré comme un problème de santé publique internationale.

Par ailleurs, environ un million de personnes meurent chaque année dans le monde à cause du tabagisme passif dû à l’exposition à la fumée de tabac. 

- Une politique gouvernementale

La Turquie, qui considère le tabagisme et le tabagisme passif comme d’importants problèmes de santé publique, a réalisé des efforts considérables en transformant la lutte dans ce domaine en véritable politique gouvernementale.

À ce titre, la première législation a vu le jour en 1996. La Turquie a ratifié la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac le 28 avril 2004. Publiée dans le Journal officiel, la Convention est entrée en vigueur le 30 novembre 2004. La Turquie est devenue le 44ème pays à signer ladite Convention.

Afin de prévenir l'usage du tabac, les dommages liés à sa consommation et pour protéger la santé de la communauté, un changement radical de législation est intervenu en 2008. 

La «Loi portant modification de la Loi relative à la prévention des dommages causés par le tabagisme» a été adoptée par le Parlement le 3 janvier 2008.

Afin d'accroître la cohésion sociale et soutenir ce changement de législation, une application progressive a été lancée au cours de la période entre le 19 mai 2008 et le 8 juillet 2009. 

Les dispositions de cette Loi, relatives aux espaces publics couverts, sont entrées en vigueur le 19 mai 2008.

Quant aux dispositions relatives aux espaces gérés par les personnes morales de droit privé dont les restaurants, cafés etc., ces dernières sont entrées en vigueur le 19 juillet 2009. 

Dans ce contexte, l'interdiction de la consommation des produits du tabac a été imposée à toutes les zones fermées à l'exception des résidences des particuliers. 

De fortes campagnes médiatiques ont été menées sous les slogans «Protège Ton Air» et «Espace Sans Fumée». 

En plus d'empêcher l'exposition passive à la fumée de tabac, des personnes ont sillonnées l’ensemble du territoire, 24H/24 et 7 jours/7 afin d’alerter les fumeurs sur les risques liés au tabagisme et ainsi les inciter à cesser leur consommation de tabac. 

- «Pays leader dans la lutte antitabac»

À cet égard, la consommation des produits du tabac a été interdite dans l’ensemble des espaces publics couverts en 2008. 

Des artistes, athlètes, politiciens ainsi que des citoyens ordinaires, ont été invités à participer aux campagnes de communication afin d'accroître la conformité et le soutien social à l’égard de la législation. 

Quelques 450 polycliniques dédiées à l’aide aux tabagiques qui souhaitent cesser de fumer ont été mises en place dans les 81 provinces turques. 

La ligne «ALO 171» destinée à aider les tabagiques a été lancée. 

Par le biais des polycliniques, les médicaments utilisés dans le traitement de la toxicomanie et les produits de thérapie de remplacement de la nicotine ont également été distribués gratuitement aux citoyens. 

En outre, toutes sortes de publicités, de commandites et d'activités promotionnelles au profit des cigarettes ont été interdites.

L’augmentation du prix du tabac ainsi que des charges fiscales, l'une des méthodes les plus efficaces pour diminuer la demande de produits du tabac, a également été mise en oeuvre. 

Depuis 2004, le succès majeur de la Turquie dans le domaine de la lutte contre le tabac est remarquable. 

En raison des travaux menés dans l’ensemble du pays, la Turquie a été déclarée «pays leader dans le domaine de la lutte contre le tabagisme» par l’OMS. 

Par ailleurs, elle est devenue le premier pays à avoir mis en oeuvre toutes les mesures de lutte antitabac prévues par le programme «MPOWER». 

Les mesures du programme peuvent être énumérées comme suit :

- Monitor: Surveiller la consommation de tabac.

- Protect: Protéger la population contre la fumée du tabac.

- Offer: Offrir une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac. 

- Warn: Mettre en garde contre les dangers du tabagisme.

- Enforce: Faire respecter l’interdiction de la publicité en faveur du tabac, de la promotion et du parrainage 

- Raise: Augmenter les taxes sur les produits du tabac.

La variété, la fréquence et l'échelle des enquêtes sur le terrain utilisées pour la surveillance et l'évaluation ont été améliorées. 

Dans ce contexte, l’enquête mondiale sur le tabagisme chez les adultes (Global Adult Tobacco Survey, GATS) réalisée tous les quatre ans en Turquie, a été soutenue par l’enquête de santé menée tous les deux ans par l'Institut des Statistiques turc (TUIK). 

- «Le taux de consommation du tabac a diminué»

Grâce aux mesures mises en oeuvre en Turquie, le taux de consommation du tabac au sein du pays a sensiblement diminué. 

Alors que le taux de consommateurs de tabac chez les plus de quinze ans s’élevait à 31,2% en 2008 en Turquie, ce taux a diminué et atteint les 27% en 2012. 

Suite à la détection d’une hausse de la consommation en 2014, davantage de mesures ont été prises de sorte que les taux ont rechuté en 2016. 

Enfin, de nouvelles mesures pour lutter contre le tabagisme seront appliquées en Turquie dans le cadre de la Stratégie de Lutte contre le Tabagisme et le Plan d’Action (2019-2023).

 

AA



SUR LE MEME SUJET