Les développements incroyables dans l'industrie de défense turque

Etude de Can ACUN, écrivain-chercheur à la Fondation des Etudes Politiques, Economiques et Sociales (SETA)

Les développements incroyables dans l'industrie de défense turque

La Turquie a noté d’importants progrès dans le domaine de l’industrie de défense ces dernières années. L’industrie de défense turque qui a réussi à fabriquer de nombreux systèmes d’armes et de munitions, réduit la dépendance à l’étranger des Forces armées turques d’une part, et de l’autre, contribue fortement à l’économie et à la politique extérieure turque. Même si le développement de l’industrie de défense remonte à plusieurs années, il a pris de l’essor avec la formation du gouvernement de l’AK Parti en 2002. Grâce aux systèmes d’armes développés sur plusieurs années, la Turquie et les Forces armées turques ont renforcé leur position.

Grâce aux démarches entreprises dans l’industrie de défense, la Turquie a noté d’importants progrès concernant les véhicules terrestres et maritimes, l’aviation et l’espace, les systèmes électroniques et de communication, les systèmes d’armes, les radars, les guerres électroniques, la logistique et la formation. L’industrie de défense turque qui fabrique des véhicules blindés performants comme KIRPI, BMC EFE, KAYA, PARS, EJDER, EJDER YALCIN, COBRA ve URAL, livre non seulement ceux-ci aux Forces armées turques mais les exporte aussi. Après avoir prouvé leur performance dans la lutte antiterroriste, les blindés turcs ont suscité encore plus d’intérêt. Le fait que les produits turcs soient supérieurs aux normes de l’OTAN, que le coût de la production soit moindre et que les ventes à l’étranger ne soient pas faites selon les intérêts politiques, accroit l’attention portée aux produits turcs dans les marchés internationaux.  La Turquie a réussi à noter le même succès pour les engins maritimes et aériens, que pour les véhicules terrestres.

D’ailleurs, les engins maritimes MILGEM et les hélicoptères ATAK développés avec des moyens nationaux, ont fait l’objet des plus grandes ventes de l’histoire de la défense turque. L’achat par le Pakistan de 30 hélicoptères ATAK pour 1,5 milliard de dollars, a fortement contribué à l’économie turque et aux relations turco-pakistanaises. Après avoir signé un premier accord pour l’acquisition des hélicoptères ATAK, le Pakistan a conclu un second accord pour l’achat de 4 navires MILGEM, ce qui constitue la plus grande exportation de la Turquie réalisée en une seule fois.

Les drones armés et non-armés BAYRAKTAR sont aussi le signe du succès de la Turquie en matière d’engins aériens. Un accord pour la vente de 6 drones BAYRAKTAR TB2 a été signé avec le Qatar dans le cadre du salon DIMDEX 2018 organisé dans ce pays. Par ailleurs, un accord de 700 millions de livres turques a été conclu pour la vente les engins BMC, AMAZON, KIRPI, EJDER, YALCIN, AKID et ARES ainsi que YONCA Onuk MRTP-24/U.

L’une des preuves du succès noté dans le domaine des engins aéronautiques est le consensus établi pour la vente de drones BAYRAKTAR et la fondation d’une usine commune avec l’Ukraine.

Les opérations militaires Bouclier de l’Euphrate et Rameau d’olivier sont deux offensives qui ont mis en avant-plan la réussite de l’industrie de défense turque, car les Forces armées turques ont fait usage des produits turcs lors des opérations de lutte contre les organisations terroristes Daesh et PKK/YPG. Nul doute, le développement de l’industrie de défense a joué un rôle important dans la réussite des deux offensives malgré les conditions difficiles en Syrie.

Le fait que l’industrie de défense turque ait répondu à presque 100% des besoins des 2 opérations, montre que la Turquie a accru son indépendance dans ce domaine. Six différents produits ont été utilisés lors des opérations Bouclier de l’Euphrate et Rameau d’olivier : le fusil d’infanterie national, les obus Firtina, les drones BAYRAKTAR SIHA, les hélicoptères ATAK, et les blindés EJDER YALCIN et  KIRPI.

L’utilisation par les soldats turcs des fusils d’infanterie de production nationale, la destruction des cibles en Syrie à l’aide des drones SIHA et IHA, ainsi que des obus Firtina, l’usage efficace des hélicoptères ATAK contre les cibles terroristes dans les zones montagneuses comme Afrine, la défense assurée par les blindés EJDER YALCIN et KIRPI contre les terroristes, sont les tests réussis de l’industrie de défense turque. Le succès sur de véritables champs de bataille des systèmes d’armes produits par l’industrie de défense turque, est comme une démonstration de force sur l’arène internationale.



SUR LE MEME SUJET