Les séismes les plus puissants des trente dernières années

Une demi-douzaine de séismes d'une magnitude égale ou supérieure à celui qui frappe vendredi le Mexique (8,2) ont secoué la planète depuis une trentaine d'années

Les séismes les plus puissants des trente dernières années

Une demi-douzaine de séismes d'une magnitude égale ou supérieure à celui qui frappe vendredi le Mexique (8,2) ont secoué la planète depuis une trentaine d'années.

Les deux séismes les plus puissants, en Asie en 2004 et au Japon en 2011, ont été les plus meurtriers, mais d'autres séismes d'une très forte magnitude ont fait beaucoup moins de victimes. A l'inverse, des séismes moins puissants ont provoqué beaucoup plus de morts.

Le nombre de victimes dépend aussi beaucoup des zones touchées, plus ou moins habitées, et de la présence ou non d'un tsunami.

 

- Asie en 2004 (9,1): 220.000 morts -

 

Le 26 décembre, un séisme d'une magnitude de 9,1 au large de Sumatra (Indonésie) provoque un tsunami gigantesque qui fait plus de 220.000 morts dans une dizaine de pays d'Asie du Sud-Est.  

Partis à la vitesse de 700 km/h, les tsunamis ne prennent que quelques heures pour atteindre les côtes, sous la forme d'un mur d'eau parfois haut de dix mètres. 

La première région touchée est la province indonésienne d'Aceh. Puis vient le tour des îles indiennes d'Andaman et de Nicobar, le sud-ouest de la Thaïlande avec ses stations balnéaires bondées de touristes étrangers, le continent indien, la Malaisie, la Birmanie, le Sri Lanka, les Maldives et même la côte orientale de l'Afrique, touchée six heures après le séisme.

 

- Japon en 2011 (9,1): 18.500 morts -

 

Le 11 mars, le pays est secoué par un terrible séisme de magnitude 9,1 sous l'océan Pacifique, à quelques dizaines de kilomètres de la côte nord-est de la grande île de Honshu.

Moins d'une heure après, une vague gigantesque dépassant 20 mètres de haut par endroits s'abat sur le littoral de la région du Tohoku (nord-est), emportant toute vie sur son passage, détruisant ports, maisons, écoles et usines et entraînant un accident nucléaire majeur dans la centrale nucléaire à Fukushima.

La catastrophe fait près de 18.500 morts, auxquels s'ajoutent quelque 3.000 personnes décédées plus tard des suites du drame.

 

- D'autres puissants séismes -

 

- 27 février 2010, Chili. Magnitude de 8,8, 524 morts, 31 disparus et plus de 220.000 familles sans abri. Le séisme et un tsunami dévastent la région centre-sud du Chili et notamment la ville de Concepcion:

 

- 28 mars 2005, Indonésie. Magnitude de 8,6, près de 900 morts et environ 6.000 blessés. Il provoque d'importantes destructions sur l'île de Nias, au large de Sumatra.

 

- 12 septembre 2007, Indonésie. Magnitude 8,4, au moins 23 morts et 88 blessés. Il endommage ou détruit plus de 15.000 édifices dans l'ouest de Sumatra.

 

- 23 juin 2001, Pérou. Magnitude de 8,4, au moins 115 morts et 73.000 sinistrés dans trois pays (Pérou, Bolivie, Chili).

 

- Moins forts mais meurtriers -

 

- 12 janvier 2010, Haïti. Magnitude 7, plus de 200.000 morts, plus de 300.000 blessés. 1,5 million de personnes perdent leur logement. Le tremblement de terre détruit une grande partie de la capitale, Port-au-Prince, mais également la moitié de l'économie du pays le plus pauvre du continent américain. 

 

- 12 mai 2008, Chine. Magnitude de 7,9, plus de 87.000 morts et 4,45 millions de blessés, ravageant de larges zones de la province du Sichuan (sud-ouest). Le plus meurtrier en Chine depuis celui de Tangshan en 1976.

 

- 8 octobre 2005, Pakistan et Inde. Magnitude de 7,6, dans le Cachemire et le Nord du Pakistan, au moins 75.000 morts et 3,5 millions de personnes déplacées. 

 

AFP 



SUR LE MEME SUJET