L'Université turco-japonaise, fruit des solides liens entre la Turquie et le Japon

La mise en place de l’Université turco-japonaise qui prendra prochainement ses quartiers à Istanbul, renforcera les relations entre la Turquie et le Japon, se réjouit le président de la Fondation turco-japonaise, le professeur Cafer Tayyar Sadiklar

L'Université turco-japonaise, fruit des solides liens entre la Turquie et le Japon

La mise en place de l’Université turco-japonaise qui prendra prochainement ses quartiers à Istanbul, renforcera les relations entre la Turquie et le Japon, se réjouit le président de la Fondation turco-japonaise, le professeur Cafer Tayyar Sadiklar.

"Des progrès ont été réalisés dans la mise en place de l'Université turco-japonaise de Science et de Technologie. Celle-ci sera une université technique et bénéficiera des derniers développements technologiques japonais", souligne Sadiklar, approché par Anadolu.

Confiant à Anadolu que le projet a pris du retard en raison du décès de l'un des investisseurs turcs, Sadiklar a toutefois assuré que sa mise en place ne saurait tarder.

"Notre président de la République, Recep Tayyip Erdogan, à l'époque Premier ministre, et son homologue japonais avaient conclu un accord entre les deux gouvernements. L'accord portait sur des détails techniques parmi lesquels l'endroit de construction. Les Parlements ont ensuite ratifié l'accord, donc la base légale est achevée. Reste maintenant la construction qui est actuellement en cours de préparation", a-t-il déclaré.

Pour le président de la Fondation turco-japonaise, il ne fait aucun doute que les Japonais sont véritablement en avance dans le domaine technologique comparé à la plupart des autres pays.

"Nous ne pourrions par réaliser un tel partenariat avec un autre pays. Le Japon est à même d'apporter un véritable atout à cette université technique", a-t-il justifié.

Sadikal s'est, en outre, félicité de l'approfondissement des relations entre les deux parties.

Après avoir vécu quatre ans au Japon, le président de la fondation retient "la sympathie des Japonais à l'endroit des Turcs".

"Seulement deux pays ont de bonnes relations dans le monde: le Japon et la Turquie, a-t-il affirmé. C'est pourquoi nos relations avec le Japon sont aussi importantes. D'ailleurs, l'ouverture d'une université conjointe sera très profitable pour nous tous", a-t-il souligné.

D'après les informations communiquées par le ministère turc de l'Education nationale, l'Université sera construite à proximité de l'aéroport Sabiha Gokcen à Istanbul (côté asiatique).

Les cours seront dispensés aux étudiants de master et de doctorat par, entre autres, des académiciens japonais et turcs.

L'Université abritera une section consacrée à l'ingénierie, aux départements techniques et comptera également une faculté des sciences humaines et sociales.

Depuis le 24 juin dernier, l'Université de Science et de Technologie turco-japonaise et la Fondation de l'Université figurent officiellement dans le Journal officiel, il ne reste désormais plus qu'à entreprendre les grandes constructions.

AA



SUR LE MEME SUJET