Revue de la presse turque

Revue de la presse turque du 10 novembre 2017

Revue de la presse turque

HÜRRİYET: « Le soleil éternel »

Le grand leader Mustafa Kemal Ataturk nous a quitté il y a maintenant 79 ans. Sa vision d’une Turquie moderne et démocratique est comprise aujourd’hui de mieux en mieux. Le peuple turc commémore avec amour et profonde nostalgie le fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Ataturk. Tout comme chaque année le 10 novembre, des milliers de citoyens de tout âge, toute croyance et toute opinion, afflueront aujourd’hui au mausolée d’Ataturk pour le commémorer. Dans son message pour le 10 novembre, le président Recep Tayyip Erdogan avait écrit : « Ghazi Mustafa Kemal est un soldat héroïque et un leader respectable, apprécié par le monde entier par la lutte d’indépendance qu’il a dirigée, les victoires sans pareille qu’il a remportées et la République qu’il a fondée en réunissant notre peuple autour des idéaux partagés ».

VATAN: « Une nouvelle page sera ouverte »

Le Premier ministre Binali Yildirim a rencontré le vice-président américain Mike Pence. Au cours de son vol entre Washington et New York, M. Yildirim a fait des explications aux journalistes et indiqué que l’entretien avait été très fructueux, que les questions avaient été discutées sincèrement et honnêtement et que l’entretien portait sur des questions d’ordre régional et international. « Il y a une volonté d’améliorer les relations. Il faut des démarches concrètes au sujet de FETO » a-t-il dit. La Maison Blanche a annoncé de son côté qu’une nouvelle page serait ouverte entre les deux pays.

YENİ ŞAFAK: « Remerciements du secrétaire général de l’ONU à la Turquie »

Le Premier ministre Binali Yildirim s’est entretenu avec le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres aux Etats-Unis. Dans une déclaration sur l’entretien, M. Yildirim a déclaré : « M. le secrétaire général a apprécié l’immense dévouement de la Turquie dans la prise en charge du fardeau provoqué par les crises migratoires, les migrations et les autres conséquences de l’instabilité qui existe autour de la Turquie. Bien entendu nous attendons ici le partage de ce fardeau par tous les pays de l’ONU ».

SABAH: « La Turquie va devenir une puissance globale avec ses nouveaux satellites »

Les signatures sont apposées pour les satellites Turksat qui seront lancés dans l’espace en 2020 et 2021. Les satellites qui seront lancés par l’entreprise du fameux investisseur Elon Musk, feront de la Turquie un opérateur global. Un accord de 500 millions de dollars a été signé avec Airbus pour la production et le lancement des satellites de communication Turksat 5A et 5B. Le satellite Turksat 5A devrait être lancé dans l’espace en 2020 avec des roquettes Falcon 9 de SpaceX et le satellite 5B en 2021. Une importante partie des satellites sera construite par des moyens nationaux et par des ingénieurs turcs.

STAR: « La voiture turque sera aussi construite dans le monde »

Après l’annonce des entreprises qui vont construire la voiture turque, les travaux se sont accélérés. Plusieurs villes de Turquie ont appelé à « accueillir la production de la voiture turque » alors que de nombreuses commandes sont passées par des ONG et entreprises. Le ministre de la Science, de l’Industrie et de la Technologie Faruk Ozlu qui a fait des explications sur la voiture locale, a noté que la voiture n’appartenait pas seulement à la Turquie et qu’il s’agissait d’un projet global. « Comme le font plusieurs entreprises du monde, nous allons songer à créer des usines de construction automobile dans plusieurs coins du monde » a-t-il dit.



SUR LE MEME SUJET