Revue de la presse étrangère

Revue de la presse étrangère du 8 février 2017

Revue de la presse étrangère

Russie, Agence de presse officielle Ria Novosti : « La Turquie et la Russie auront des consultations en février au niveau des ministres des Affaires étrangères »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le chef d’Etat russe Vladimir Poutine qui présideront la semaine prochaine la réunion du ‘Conseil de coopération approfondie Turquie-Russie’ procéderont à des consultations compréhensives et sur un large éventail de sujet au niveau des ministres des Affaires étrangères. Pendant la réunion, la partie turque sera représentée par l’ambassadeur turc à Moscou, Umit Yardim et la Russie par le ministre-adjoint des AE, Alexei Meshkov. Les consultations sont considérées comme les « pièces indispensables » de la réunion du ‘Conseil de coopération approfondie’. Il y aura au menu des consultations, les relations bilatérales et les questions multilatérales.

Angleterre, Agence de presse Reuters Haber: « Le Fonds d’Etat sera utilisé pour financer les importants projets d’infrastructure »

La Turquie a transféré au Fonds d’Etat constitué l’année dernière pour financer les grands projets d’infrastructure, les actions du gouvernement de plusieurs milliards de dollars à la Turkish airlines, dans les grandes banques et à Turk Telekom. Le vice-Premier ministre Nurettin Canikli a fait savoir que le Fonds d’Etat turc serait destiné à financer de grands projets d’infrastructure, de défense et d’aéronautique, les autoroutes ainsi que les hôpitaux. Sur son compote Twitter, M. Canikli a écrit : « Ces projets sont des projets qui vont s’amortir à moyen et long termes. Ils vont produire des sources ».

Allemagne, Deutsche Welle : « La grande contradiction de l’Europe »

La tension que connait la Turquie avec les pays européens sur l’extradition de terroriste est une question essentielle de la politique à Ankara. Le député AK Parti et président de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale turque, Taha Ozhan a évalué cette tension et ses retombées sur les relations bilatérales. « Les pays européens connaissent une profonde contradiction. Ils essaient ouvertement de défendre les organisations terroristes qui ont fait couler du sang. Cette position n’est ni démocratique ni morale » a-t-il dit. M. Ozhan affirme avoir parlé de la question à la chancelière allemande Angela Merkel lors de sa visite à Ankara, ajoutant avoir précisé qu’une période complexe et difficile sera inévitable si une position sérieuse n’est pas adoptée au sujet des extraditions. Il a noté que les pays d’Europe dont principalement l’Allemagne, doivent agir conformément aux accords bilatéraux.

Japon, le journal économique Nihon Keizai Shimbun: « Le Grand Bazar d’Istanbul, un endroit exclusif à Istanbul »

Le Grand Bazar qui est un lieu touristique dans la presqu’île historique d’Istanbul reliant l’Asie et l’Europe, est un centre commercial gigantesque et extraordinaire où se trouvent 3.600 magasins de bijoux, produits de cuir et souvenirs. Il n’est pas facile pour ceux qui y viennent pour la première fois, de retrouver la porte par laquelle ils sont entrés. Le marché qui porte les traces des temps modernes a toujours ébloui les visiteurs d’Istanbul. Le Grand Bazar est un même temps un marché où les futurs couples viennent acheter des bijoux. Ce centre commercial historique a été construit par le sultan ottoman Mahmut II après la proclamation d’Istanbul comme capitale à la suite de l’effondrement de l’Empire romain d’Orient. Le marché historique qui s’est toujours développé depuis, se prépare aujourd’hui à la nouvelle saison touristique après la fin de l’hiver.



SUR LE MEME SUJET