• VIDEOS

Revue de la presse étrangère

Revue de la presse étrangère du 06.02.2017

Revue de la presse étrangère

France, AFP: “Le Mexique et la Turquie veulent signer un accord de libre-échange ”

Le Mexique et la Turquie ont convenu vendredi d'accélérer leurs négociations en vue de la signature d'un accord de libre-échange alors que les menaces protectionnistes du président américain Donald Trump se précisent.

Le ministre mexicain des Affaires étrangères Luis Videgaray et son homologue turc Mevlut Cavusoglu ont indiqué que leurs deux gouvernements avaient déjà eu plusieurs discussions et se rencontreront de nouveau durant les prochaines semaines.  

"Nous avons convenu d'accélérer nos efforts pour parvenir à un accord" a déclaré M. Videgaray aux journalistes.

"Aujourd'hui, plus que jamais, le Mexique est ouvert au monde. Le Mexique veut construire et renforcer ses liens commerciaux ainsi qu'en matière d'investissements avec tous les pays amis, indépendamment de leur distance géographique" a-t-il expliqué.  

Son homologue turc a proposé de renforcer le groupe MIKTA, une initiative de coopération politique et commerciale créée en 2013 qui réunit le Mexique, l'Indonésie, la Corée du Sud, la Turquie et l'Australie.  

"Ensemble nous ferons plus d'efforts pour rendre cette initiative, ce forum, plus pertinent politiquement, plus efficace et plus visible" a déclaré M. Cavusoglu. 

Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique se préparent à renégocier l'Accord nord-américain de libre-échange (Aléna), que Donald Trump a qualifié de "désastre total" pour son pays.  

Devant la menace de Donald Trump de quitter l'Aléna, le second plus grand pays d'Amérique latine accélère les négociations avec l'Union européenne et cherche à tisser des liens commerciaux avec d'autres pays. 

Voice of America: “ Que pensent les Turcs de l’’interdiction par Trump contre les migrants ? ”

Les propos du président américain Trump visant les Musulmans et son décret interdisant l’entrée aux Etats-Unis aux ressortissants de 7 pays musulmans avaient été sévèrement critiqués. La télévision de la Voice of America a effectué un sondage sur la position anti-musulmane de Trump chez les Turcs. La plupart des sondés ont affirmé que Trump avait besoin de mettre l’homme au centre de ses décisions et de mener des politiques prévoyant la paix. La plupart des Turcs expliquent également soutenir les tribunaux fédéraux qui ont décidé d’arrêter le décret de Trump.

Allemagne, Deutsche Welle (DW) : “Visite en Turquie du groupe turco-allemand des parlementaires”

Les membres du groupe d’amitié turco-allemand des parlementaires faisant partie de l’Assemblée fédérale allemande se rendront en Turquie. Ils visiteront la Grande Assemblée Nationale de Turquie, bombardée par les avions de chasse F-16 lors de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet, menée l’organisation terroriste FETO. La visite durera 4 jours. Ils rencontreront également leurs homologues turcs afin d’aborder les procès de crime concernant l’organisation terroriste NSU, les problèmes des migrants et réfugiés, l’islamophobie et la xénophobie qui monte en Turquie.

Angleterre, BBC: “Les raisons pour lesquelles la Turquie est intéressante selon un investisseur étranger”

La Turquie a enregistré d’importants développements positifs depuis 2003. Les dettes publiques ont diminué de 60%. Le système bancaire est encore plus fort. L’économie turque est résistante et dynamique. Même face aux fluctuations dans le taux d’échange, les banques et le secteur privé peuvent rester debout, ce qui met l’accent sur cette résistance. L’équilibre budgétaire est maintenu. Les forces qui soutiennent la croissance sont actives. La Turquie dispose également de nombreuses opportunités dans le domaine de l’énergie. Les visites effectuées en Turquie par la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique Theresa May indiquent que l’Europe ne veut pas jeter les ponts avec la Turquie. Cette dernière est un pays qui a une discipline financière, un système bancaire considérable, une structure démographique qui soutient la croissance et une culture d’entreprenariat.

 

 



SUR LE MEME SUJET