Revue de la presse étrangère

Voici quelques informations relatives à la Turquie parues dans la presse étrangère de ce vendredi 27 janvier 2017

Revue de la presse étrangère

Russie, Agence de presse Ria Novosti : « La Turquie a condamné la Grèce qui refuse d’extrader huit putschistes fuyant en Grèce »

La cour suprême grecque a refusé d’extrader huit putschistes liés à la tentative de coup d’Etat du 15 juillet, qui avaient fui en Grèce. La Turquie a condamné la décision de la cour suprême grecque. « Avec cette décision, la Grèce qui a connu des coups d’Etat dans le passé, s'est malheureusement placée dans une position de pays qui protège et recèle les putschistes. La Turquie poursuivra ses démarches pour l'extradition et le jugement des criminels, en utilisant toutes les voies juridiques contre la décision de la justice grecque » a été dit dans un communiqué publié par le ministre turc des Affaires étrangères. La Turquie évaluera de façon exhaustive les impacts de cette décision « motivée par des intérêts politiques » sur les relations bilatérales, la coopération contre le terrorisme, ainsi que les travaux conjoints en matière bilatérale/régionale, note par ailleurs le communiqué.

Italie, Agence de presse ANSAmed : « Débats sur une zone sécurisée en Syrie »

Telle que Moscou, Ankara aussi paraît être prudente concernant la proposition du président des Etats Unis d’Amérique, Donald Trump, demandant l’étude de l’hypothèse d’une zone sécurisée en Syrie pour les Syriens qui ont fui les régions de conflits. « Ce qui est important est de voir le résultat de ces travaux » a affirmé le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Huseyin Muftuoglu rappelant qu’Ankara soutien depuis le début de la crise syrienne, la nécessité de former une zone tampon au nord de la Syrie en vue de permettre le retour, à une partie des Syriens réfugiés en Turquie. « Le meilleur exemple à cela, est Jerablus » a ajouté le porte-parole turc se référant à la ville stratégique qui a été libérée de Daesh à la fin du mois d’août au début duquel l’opération Bouclier de l’Euphrate avait été lancée.

Allemagne, Agence de presse DPA : « Merkel réalisera une visite à Ankara le 2 février »

La chancelière allemande Angela Merkel se rendra en Turquie un jour avait le sommet de l’Union européenne qui aura lieu à Malte. La crise des migrants, la coopération dans la lutte anti-terroriste ainsi que les relations économiques seront au menu de la visite d’une journée. Merkel sera reçue par le Président de la République turque Recep Tayyip Erdogan. Erdogan a une nouvelle fois réitéré lors d’un débat concernant la libération des visas, que la Turquie pourrait annuler l’accord sur les migrants entre l’Union européenne et la Turquie, perçu comme l’œuvre de Merkel. D’autre part, Erdogan accuse l’Allemagne de ne pas réagir contre les membres de l’organisation terroriste PKK et de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY), qui se trouvent sur le sol allemand.

Qatar, Al Jazeera : « Les offres ont été exprimées pour le pont le plus long du monde »

Le groupe qui a remporté l’appel d’offre pour la construction du Pont 1915 Canakkale qui reliera l’Asie à l’Europe, a été déterminé. Parmi les 4 groupes candidats à l’appel d’offre, le consortium qui a proposé la durée de construction la plus rapide a remporté l’appel d’offre. Le consortium en question réuni 4 groupes de partenariat, deux coréens Daelim Group et SK, et deux turcs Limak et Yapı Merkezi. Le ministre turc des Transports Ahmet Arslan a fait savoir qu’ils avaient donné au consortium 16 ans, 2 mois et 12 jours dont la durée de construction qui est 5,5 ans. Le ministre Arslan a déclaré que la commission allait continuer ses travaux et que l’accord serait signé avec le groupe qui offrira la durée de construction la plus rapide.

 



SUR LE MEME SUJET