• VIDEOS

FETO, le mouvement d'invasion mondiale

Une étude du Prof. Dr. Kudret Bulbul, doyen de la Faculté des Sciences politiques de l’université Yildirim Beyazit d’Ankara

FETO, le mouvement d'invasion mondiale

FETO, le mouvement d'invasion mondiale

Nous avions évoqué la semaine dernière, ce qui s’était passé le 15 juillet, en quoi consistait FETO, et comment ses membres étaient formés en étant totalement détachés de leur famille, de la société et des valeurs reconnues de l’islam. Nous avions indiqué que les membres de l’organisation devenaient capables, au bout d’une éducation longue et contraignante, d’avoir recours à tous les moyens pour parvenir à leur fin.

La méthode d’organisation de FETO

Après les avoir reformaté avec une croyance secrète et « sacrée », FETO a envoyé ses membres dans d’autres pays pour propager l’organisation. Sa structure dans ces pays ressemble à celle de ses débuts en Turquie. Elle ouvre d’abord des écoles, puis créée des organisations non-gouvernementales pour commencer à s’organiser en paraissant être des organisations absolument civiles et bénévoles. Elle vise à atteindre deux objectifs dans ce processus. Former de nouveaux membres de l’organisation dans le pays dans lequel elle se trouve et les placer dans les établissements les plus stratégiques du pays. ET ainsi, s’emparer invisiblement et secrètement de l’administration de ces pays. Un coup d’œil attentif permettrait de remarquer que les diplômés des écoles de FETO se sont lentement noyautés dans les établissements stratégiques de tous les pays, comme les services de renseignement, les établissements militaires et sécuritaires, l’office du Premier ministre, la présidence et la banque centrale. Ceux qui ne connaissent pas les méthodes de FETO ne remarqueront pas que ses membres s’infiltrent dans ces établissements sous une image différente, pouvant être libérale, socialiste, chrétienne ou laïque (selon l’idéologie politique valide dans ce pays et cet établissement distinct). La plupart du temps, il est trop tard lorsqu’ils le remarquent.

L’organisation FETO est-elle uniquement une menace pour la Turquie ?

Il est évident que FETO n’est pas une organisation qui cible uniquement la Turquie, en raison de ses efforts visant à placer ses dirigeants comme des « imams de l’univers » ou à s’organiser dans tous les pays du monde. L’organisation est active dans plus de 170 pays. Il est impossible de préciser exactement dans combien de pays elle est présente, sachant qu’elle mène son activité secrète sous différentes appellations. La plupart de ces pays ne sont pas non plus des pays musulmans. Comme la Turquie a conscience de l’objectif secret de cette organisation et a pris les mesures nécessaires, l’organisation est devenue une plus grande menace pour les pays qui ne connaissent pas son vrai visage. Dans certains pays, l’organisation continue toujours à se structurer sous l’image d’organisations civiles et bénévoles de façon malhonnête et à ouvrir des écoles qui lui permettront d’acquérir de nouveaux membres à partir de croyances perverties. L’expérience de la Turquie obtenue en payant un tribut lourd, douloureux et sanglant, est une leçon qui s’adresse à tous ceux qui sont prenants s’ils ne veulent pas payer un tribut encore plus lourd.

La menace de FETO est-elle terminée ?

Il y a quelques années de cela, nous n’aurions pas pu imaginer ces jours. En raison de l’empire de la peur créé par FETO, il était impossible que les personnes témoignent et dévoilent les complots fomentés par FETO dont ils ont été victimes. Il faut tout d’abord être reconnaissant pour ces jours.

FETO puisait sa plus grande force de la bonne volonté des gens découlant de leur humanité. Les individus ont apporté un fort appui à l’organisation en croyant à son visage d’apparence. Les gens connaissent désormais la croyance pervertie de l’organisation qui légitime tout complot, tout meurtre, ainsi que les plans sournois, les tactiques pour donner une apparence différente et se dissimuler. Le plus grand acquis pour la Turquie et le monde, est cette sensibilisation concernant l’organisation, obtenue en payant un très lourd tribut.

L’effort surhumain déployé par la Turquie et le peuple turc et la sensibilité à l’égard de l’organisation ont permis de dissoudre la capacité institutionnelle de l’organisation dans plusieurs pays. L’organisation n’a plus la capacité de créer un système en lançant un coup d’Etat, grâce à la sensibilisation sociale et à l’effondrement de la capacité de l’organisation. Néanmoins, l’organisation a toujours une capacité de destruction bien que sa capacité à créer un système a été neutralisée. Les assassins robotisés dirigés par leur chef en Pennsylvanie, se promènent comme des kamikazes dans tous les pays du monde où FETO est actif. Un terroriste de FETO est toujours capable de réaliser des assassins terroristes comme l’assassinat de l’ambassadeur russe Karlov, pour confronter la Turquie à la Russie. Cette menace est toujours valable autant pour la Turquie que pour tous les pays où l’organisation est active. Dans plusieurs pays, elle poursuit son existence sous forme de cellules dormantes attendant des ordres dans les centres les plus importants des systèmes politiques.

En dernier lieu, des programmes et programmateurs d'assassins robotisés à l’apparence humaine, au visage d’ange ont été détectés. Mais ces assassins robotisés se promènent parmi nous, car ils dissimulent leur identité et mènent secrètement leur activité. D’autre part, des centaines de milliers de personnes dans le monde sont affectées par ce programme toxique. Il y a besoin des psychologues, sociologues, médecins, religieux et travaux innovateurs pour que ces personnes, qui ont abandonné toute leur volonté au chef terroriste qui est aux Etats-Unis, puissent redevenir libres, indépendantes et capables de discernement. Si aucune solution n’est apportée pour réhumaniser ces assassins robotisés, l’avenir de personne, d’aucun pays, d’aucune société ne sera à l’abri. D’autre part, les assassins robotisés ne sont pas statiques et ont la capacité de se renouveler. Ils ont la capacité de travailler en harmonie avec plusieurs acteurs locaux, nationaux et mondiaux. De nos jours, ils travaillent en totale harmonie avec certains acteurs mondiaux et services de renseignement. Par conséquent, ces acteurs pensent que les assassins robotisés leurs obéiront constamment. L’histoire de cette organisation montre clairement que des liens permanents n’ont jamais été maintenus avec un quelconque pays, et ce qui compte pour eux c’est leur propre programme. FETO est donc, à long terme, une menace également pour les acteurs mondiaux et les services de renseignement qui pensent qu’ils l’utilisent. C’est un aveuglement de penser que les assassins robotisés qui n’ont aucune loyauté envers leur famille, leur société ni leur pays, resteront fidèles aux services de renseignement mondiaux ou aux pays dans lesquels ils se trouvent.

La Turquie et le monde doivent beaucoup au président de la République, Recep Tayyip Erdogan, pour avoir créé une sensibilisation dans le monde à ce sujet en ayant affronté courageusement une telle invasion qui attend la Turquie et le monde, au prix de sa vie et de celle de sa famille.

 



SUR LE MEME SUJET